Le centre d'Ekaterinbourg

Donat Sorokine/TASS

Ce parc anglais a été aménagé dans les années 1820 sur la propriété de Rastorgouïev-Kharitonov. Les visiteurs pouvaient aller se relaxer dans un petit kiosque qui se trouvait au-dessus d’une grotte de pierre. Ces constructions, ainsi que la rotonde, ornement du parc, ont été perdues.

Aujourd’hui, le centre du jardin est occupé par un petit étang. Au milieu des années 1930, en plein milieu d’une île artificielle, une nouvelle rotonde dotée d’une fontaine fut édifiée. Elle est reliée au rivage par un pont suspendu.

A n’importe quel moment de l’année, il est agréable de se promener dans ce parc situé non loin des principaux lieux d’intérêt d’Ekaterinbourg. On y célèbre maslenitsa (le mardi-gras russe) et y organise des festivals de jazz et des foires. Ces dernières années, des volontaires prennent soin du jardin, nettoient les lieux, entretiennent les bassins et mettent de l’ordre.

À travers la route de la maison de Rastorgouev-Kharitonov se trouve l'Église sur le sang versé, l'une des plus grandes en Russie. Elle est située sur le terrain de la villa d'ingénieur Nikolai Ipatiev où en juillet 1918 les membres de la famille de tsar et leurs serviteurs ont été exécutés. En 1977, la maison d'Ipatiev a été démolie. Au cours de la perestroïka l'endroit a attiré les pèlerins. En 1990, une croix en bois y a été installée et puis c'est une chapelle en bois qui a été installée ici. 

L'église a été ouverte au début des années 2000. Le plan de la maison démolie d'Ipatiev a été inclus dans le projet. Le niveau supérieur de l'église ressemble à une veilleuse. Maintenant, il y a une exposition dédiée aux événements de 1918 événements, les expositions ont lieu dans l'Église sur le sang versé.
Donat Sorokin/TASS
En descendant de l'église sur le sang versé vers la quai de la digue de l'étang de la ville et en marchant à côté de l'avenue Lénine, vous pouvez voir la résidence du gouverneur de la région de Sverdlovsk - l'un des monuments architecturaux principaux de la ville. On croit que le premier propriétaire de la maison était Grigoriï Zotov, le cerf, qui a réussi de devenir le gérant de l'usine de Haut Iset. L'immeuble a été construit en 1818-1821. La maison se compose d'une maison principale, deux ailes latérales et la clôture.
Donat Sorokin/TASS
Près de la résidence du gouverneur de la région de Sverdlovsk se trouve le bâtiment le plus élégant de l'Oural - la Maison de Sevastianov. En 1860, il a été acheté par l'assesseur de collège, Nikolai Sevastianov, qui a fait sa fortune dans la fourniture du métal d'Oural. En 1863, il a ordonné la reconstruction de la maison à l'élève de l'architecte Malakhov, Aleksandr Padoutchev. Les experts appellent le variant résultant comme le mélange des styles et des époques - l'éclectique et les éléments de style néo-baroque, le style pseudo-gothique et le style néo-mauresque. A l'époque soviétique il y avait un conseil régional des syndicats. En 2008, le bâtiment a été reconstruit. Maintenant c'est le bâtiment pour les les cérémonies officielles et la résidence du président de la Russie d'Ekaterinbourg, les réunions et les sommets internationaux sont organisés ici.
wikipedia.org/Vladislav Fal’chivomonettchik
La maison de Sevastianov est situé à l'intersection de la rivière Iset et l'avenue de Lénine - l'artère principale de la ville. La digue de la ville surnommée Plotinka par les habitants de la ville unit les deux rives d'Iset. Toutes les grandes fêtes de la ville ont lieu sur Plotinka.

C'était ici qu'en 1723 la construction de l'usine métallurgique a fondé Ekaterinbourg. Maintenant c'est le parc historique qui se trouve ici. De 1725 à 1876, c'est l'administration des monnaies d'Ekaterinbourg qui a travaillé ici et il a frappé des pièces en cuivre, des sceaux, des médailles, des jetons.
Donat Sorokine/TASS
L'un des objets les plus importants Plotinka est la tour d'eau (sur l'avenue de Lénine). Elle a été construite en 1886 pour les besoins des ateliers de réparation des chemins de fer (juste avant la route Perm-Ekaterinbourg a été lancé). Une fois qu'en 1946 les ateliers ont été retirés de la tour, c'est l'appartement communial qui y a été créé. En l'honneur du 250e anniversaire de la ville, en 1973, ses habitants étaient relogés. La boutique métal a été créée dans la tour qui contient la collection de différents objets de métal uniques : des fers à repasser de cuivre, des échelles, des chaînes.
Donat Sorokin/TASS
A proximité se trouve le monument aux pères fondateurs de la ville - l'historien russe et homme d'État Vasilii Tatichtchev et le spécialiste russe de l'exploitation minière, l'ingénieur d'origine allemande Wilhelm de Hennin.
Donat Sorokin/TASS

Le musée des beaux-arts d'Ekaterinbourg a été fondé en 1936. Il a deux filiales actuellement. L'une est située dans le bâtiment reconstruit de l'hôpital d'usine des forges d'Ekaterinbourg, la seconde se trouve dans l'ancienne maison de marchand Bardygin qui est maintenant en cours de reconstruction.

Le musée contient des collections diverses : L'art de l'Europe d'Ouest des XIV-XIX siècles, l'art russe du XVII - début du XX siècles, l'avant-garde russe, l'art naïf moderne est à côté de la célèbre coulée d'art d'Oural et avec les œuvres des bijoutiers locaux.

Le principal trésor du musée est le pavillon en fonte de Kasli créé pour l'Exposition universelle de Paris en 1900 qui est inclus dans la liste des monuments de l'UNESCO de l'histoire et de la culture. La collection contient aussi des œuvres de maîtres de l'avant-garde russe tels que Kazimir Malevitch, Natalia Gontcharova et Mikhail Larionov, Vasiliï Kandinskiï et d'autres.

Le musée accueille des expositions, des ateliers, des soirées musicales, des concerts, des conférences, des visites guidées d'auteur et des réunions créatives.

wikipedia.org/Vladislav Fal’chivomonettchik
Les quais de la rivière Iset avec des zones de loisirs s'en vont dans les différentes directions de l'avenue Lénine. Ici, depuis la fondation d'Ekaterinbourg, les gens les plus éminents vivaient. Sur le quai de la rivière se trouve un magnifique hôtel construit au début du XIXe siècle comme la résidence du directeur principal des usines des mines d'Oural et il est maintenant utilisé comme l'hôpital. Les maisons des marchands d'Ekaterinbourg se trouvent également ici.
Donat Sorokin/TASS

Avant la révolution de 1917, des théâtres dramatiques étaient souvent en tournée à Ekaterinbourg et après la révolution d'octobre l'idée de créer son propre théâtre avec le répertoire permanent dans la ville est née. Le plan est venu à la vie en 1930.

Dès le début, le théâtre a essayé de mettre en scène des pièces d'actualité, il s'est tourné vers des œuvres classiques sérieux et il a suivi la drame contemporain. Le théâtre essaie de suivre cette conception à nos jours. Sur la scène, vous pouvez voir la mise en scène de "Le Maître et Marguerite" de Mikhaïl Boulgakov et "Une position rentable" d'Alexandre Ostrovski, "Jeanne" du dramaturge d'Oural Iaroslava Poulinovitch et "Ascenseur" d'une jeune et talentueuse Irina Vas'kovskaia.

Dans la troupe il y a beaucoup d'artistes émérites de la Russie et le théâtre invite de travailler sur des productions des talents de partout au pays, les murs du bâtiment théâtrale se souviennent du célèbre réalisateur Vladimir Mirzoyev, le lauréat de nombreux prix Gregorii Lifanov ou le titulaire du "Masque d'or" Vladimir Pankov. Chaque saison, le théâtre présente plusieurs premières, il est mieux d'acheter des billets à l'avance.

En 1990, le théâtre a déménagé dans un nouveau bâtiment, situé sur la place d'Octobre, avec vue sur l'étang de la ville.

En 2010, le holding du théâtre a inclus le studio "Jeune Théâtre" qui présente ses performances sur une petite scène et en 2011 la société "TantsTeatr" pratiquant de la danse contemporaine a rejoint le théâtre dramatique.

Donat Sorokin/TASS
Si vous revenez dans le parc historique et marchez sur la promenade de la rue Malychev, vous pouvez voir le premier monument au groupe The Beatles en Russie qui a été créé à l'initiative du Club The Beatles d'Oural. La composition de sculpture est une silhouette de quatre musiciens sur le fond de mur de briques. Pour l'inauguration du monument, le premier groupe de musiciens de John Lennon "The QuarryMen" sont venus spécialement à Ekaterinbourg.
Donat Sorokin/TASS
La maison oblique se trouve non loin du monument The Beatles. C'est la maison de rapport de Tchouvildin construit en 1900. À première vue, c'est la maison comme toutes les autres, mais en fait, le bâtiment est construit de manière oblique : L'une de ses parois est situé à un angle de 80 degrés par rapport à la façade.
Donat Sorokin/TASS
Après 100 ans, le monument au clavier a été installé à côté de la maison oblique. Alors, la maison oblique est comparée bloc système.
Donat Sorokin/TASS

L'histoire du théâtre qui occupe maintenant un grand bâtiment dans le centre d'Ekaterinbourg a commencé dans les années 1870. A l'époque, les entreprises d'opéra de la capitale étaient en vogue. Les amateurs locaux d'art ont d'abord organisé un atelier de musique, puis ils ont convaincu le gouvernement de la ville pour construire un théâtre.

En 1912, le bâtiment, conçu par l'architecte Vladimir Semenov, était prêt. C'est l'opéra de Mikhail Glinka "Une vie pour le tsar" qui a ouvert la saison, et le premier ballet a été présenté ici en 1914.

À plusieurs reprises des artistes talentueux travaillaient dans le théâtre. Ici le légendaire ténor Ivan Kozlovskii a commencé sa carrière, le chef d'orchestre Ariï Pazovskiï, le metteur-en-scène d'opéra Alexander Titel, l'artiste populaire de la Fédération de Russie Galina Gorchakova et bien d'autres ont travaillé ici.

Le théâtre est célèbre pour ses productions classiques, les interprétations pertinentes et les performances expérimentales. Ici vous pouvez écouter un opéra en sanskrit "Satyagraha" à la musique du Philip Glass, minimaliste américain ou aller au ballet "Roméo et Juliette", réalisé par le lauréat du prix "Masque d'or", l'ancien premier du Théâtre Mariinsky, du Ballet national des Pays-Bas et du Covent Garden britannique Viatcheslav Samodourov.

Le théâtre académique d'État d'opéra et de ballet d'Ekaterinbourg était le lauréat des prix prestigieux plusieurs fois, sa troupe est en tournée dans le monde entier.

Donat Sorokin/TASS
En 1927, le monument de Sverdlov a été installé en face du théâtre dont le nom la ville portait aux années 1924-1991. Le geste de la main du révolutionnaire est devenu une occasion de plaisanteries : selon les légendes de la ville, là, où les points de sa main indiquent il y avait une brasserie à l'époque. Mais depuis les années 1960, il y a le bâtiment principal de l'Université d'Etat d'Oural qui est devenue une partie de l'Université Fédérale de l'Oural.
Donat Sorokin/TASS

Au milieu des années 1920, les entreprises industrielles si importantes pour le pays ont travaillé à Sverdlovsk qu'elles devrait être contrôlées par les employés du Commissariat du peuple aux Affaires intérieures (NKVD). L'ensemble des logements confortables a été construit pour eux au centre de la ville. 

Le projet a été commencé en 1929 avec participation de quatre architectes : Ivan Antonov, Veniamin Sokolov, Arseniï Toumbasov et Aleksandr Stelmachtchouk. En 1936, la construction du complexe a été achevée.

"Gorodok tchekistov" (la ville des membres de NKVD), surnommé ainsi par les habitants de la ville, occupe un quartier entier délimité par l'avenue Lénine et les rues Pervomaïskaia, Lounatcharskogo et Kouznetchnaia. L'immeuble de type d'hôtel pour les jeunes, plusieurs immeubles d'habitation, des hôpitaux, l'école maternelle et la crèche, le club ont été construit ici, ainsi, le grand magasin, la bibliothèque, la pharmacie, la salle à manger se trouvaient sur la territoire. A l'époque, la grande cour avec aire de jeux n'était accessible qu'avec un laissez-passer spécial, mais aujourd'hui, les portes sont toujours ouvertes pour les curieux. Les bâtiments sont reliés par de nombreux tunnels, bien que beaucoup d'entre eux sont inondées maintenant.

La plupart de "Gorodok tchekistov" est 'occupée par les immeubles avec des appartements à 2-6 pièces. Il est à noter qu'il n'y avait pas eu de cuisines dans les appartements, car les femmes étaient supposées d'être libérées du travail domestique. Les locataires actuels ont dû apporter des modifications pour ajouter une cuisine.

Le complexe de bâtiments est distingué par l'unité architecturale qui est créé grâce à la palette de couleurs unique, les mêmes fenêtres en baie et des escaliers, des fenêtres et des balcons. "Gorodok tchekistov" est l'incarnation des idées d'architectes pour créer un nouvel espace urbain dont les locataires seraient munis de tout le nécessaire - les artistes soviétiques pratiquaient le concept de la maison comme une "machine à habiter" populaire dans ces années.

Donat Sorokin/TASS

L'hôtel "Iset" qui a été construite en 1931 est considéré comme le bâtiment central de "Gorodok tchekistov". L'immeuble de 11 étages, qui ressemble à un fer à cheval, a été construit pour l'habitation collective pour les familles non-nombreuses des officiers du NKVD. Dans les petites pièces il n'y avait pas de cuisine. La salle à manger, les salles de conférence, la bibliothèque, des salles de divers groupes d'intérêt ont été dans le club voisin où les habitants de l'hôtel pouvaient venir par le passage emmuré. Dans les années 1930, le bâtiment a été l'un des plus ambitieux, beau et impressionnant à Sverdlovsk. Les cartes postales ont été produites avec ses images et en 1937 en Espagne il y avait un timbre à l'image de la dominante du complexe résidentiel de NKVD.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale a terminée, le bâtiment a été transformé en une immeuble d'habitation. Il est devenu un hôtel pour les athlètes nommé "Sport" qui a ensuite reçu le nom de "Iset". En 1973, au rez-de-chaussé le restaurant "Les pelménis d'Oural" a été ouvert. En 2014, le restaurant légendaire a été fermé et quelques nouveaux restaurants ont été ouverts à sa place où aujourd'hui vous pouvez trouver non seulement les pelménis, mais d'autres plats préparés selon les anciennes recettes de la cuisine russe.

Il y a quelques années, l'hôtel a été fermé pour rénovation et en 2015 il a été réouvert pour la Biennale Industrielle d'Oural. Pendant trois mois, les œuvres des artistes contemporains du monde ont été présentés dans l'immeuble. Maintenant, "Iset" est à nouveau vide, le future du monument du constructivisme n'a pas été déterminé.

Donat Sorokin/TASS

La maison de la communication a été construite en 1934 en endroit où se trouvait autrefois deux maisons des marchands. L'auteur du projet a été l'architecte de la capitale Konstantin Solomonov.

Le complexe a inclus la poste téléphonique, le bureau de poste et le télégraphe. Il y avait aussi tout ce qu'il est nécessaire pour les travailleurs de la communication : la salle à manger, les ateliers, la salle de conférence, un studio de radio et même la crèche et l'école maternelle. Il est intéressant que les enfants puissent se promener, jouer, faire des exercices et se bronzer sur le toit d'un bâtiment entouré par des côtés élevés.

Grace à la poste téléphonique automatique à 10.000 numéros en 1934, la communication est apparue dans les grandes institutions de Sverdlovsk et dans les maisons situées dans le centre. Le bâtiment, ainsi que d'autres monuments d'avant-garde, se distingue par des lignes épurées, les vitrages de bande, l'ascétisme.

Aujourd'hui, à la Maison de la communication se trouve le principal bureau de poste et à côté il y a le "kilomètre zéro" - le point de départ pour indiquer la distance entre Ekaterinbourg et d'autres villes. Au cours de la journée, les deux premiers étages où les visiteurs peuvent envoyer une carte ou paquet sont ouverts.

Donat Sorokin/TASS
On peut prendre le tramway pour aller de "Gorodka tchekistov" à la place de 1905 . Ce ne sont que deux ou trois arrêts le long de l'avenue Lénine. 

La Place de 1905 est la plus ancienne des places de la ville et la plus importante à Ekaterinbourg. La place est nommée en l'honneur des événements qui ont eu lieu en 1905 : Le 19 octobre, les bolcheviques ont organisé le meeting consacré au manifeste de l'empereur de Nicolas II (document institué la Douma d'État en Russie), mais il a été contrecarrée par les membres des Cent-Noirs.
Donat Sorokin/TASS
Au centre de la place se trouve l'hôtel de ville. Autrefois il y avait la galerie marchande avec des magasins, puis le musée. L'hôtel de ville a été reconstruit : le bâtiment de deux étages est devenu de cinq étages et après la Seconde Guerre mondiale il est devenu de gala, avec la tourelle et l'horloge. 

Presque en face de la mairie se trouve la maison des marchands Korobkovy, maintenant c'est le centre commercial moderne.