Itinéraire « Kirche »

Le territoire de l’oblast de Kaliningrad regorge d’édifices religieux anciens.  Les tous premiers parmi eux furent les églises catholiques construits au XIIIe siècle par les chevaliers de l’ordre Teutonique qui ont envahi les terres des païens prussiens. Dès 1525, lorsque la Prusse s’est proclamée premier état protestant d’Europe, les nouvelles « kirche », ou églises en allemand, ont commencé à s’édifier dans le style protestant, à l’architecture simple et singulière.

Vous verrez des flèches gothiques de vieilles églises aux portes de nombreuses villes et villages de la région.  La plupart des anciens édifices religieux de la Prusse orientale ont été transférés à l'Église orthodoxe russe. Beaucoup d’entre eux sont restaurés, et aujourd’hui des offices orthodoxes y ont lieu.  Certaines églises ont subi beaucoup de dégâts lors de la Seconde Guerre mondiale ou bien après celle-ci, et n’ont pas été reconstruites :  vous pouvez voir leurs ruines, parfois très pittoresques, sur le territoire de la région.

1 à 2 jours en voiture

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

L’église de Juditten est considérée comme étant le plus vieux bâtiment de Kaliningrad. Les historiens ne sont pas tous du même avis concernant la date de construction de l’église. Selon la version la plus répandue, elle aurait été fondée en 1288. Cette date est mentionnée dans des chroniques de l’époque.  Elle se situe sur une colline et ressemble quelque peu à une ancienne forteresse grâce à ses murs solides, ses meurtrières et sa nef principale faite de rocs non taillés.  Ce bâtiment d’architecture gothique allemande est devenu lieu de pèlerinage avant même la réforme religieuse.  Une sculpture aux pouvoirs miraculeux, la Madone à l’enfant sur le croissant se trouvait ici. Selon la légende, cette sculpture restait toujours tiède.  De nombreux miracles lui ont été attribués.  Durant son histoire, l’église a subi une multitude de reconstructions. Vers 1907, un fragment de fresque datant de la fin de XIVe siècle a été découvert pendant les travaux, mais ne nous est malheureusement pas parvenu.

L’église de Juditten n’a pas subi de dégâts durant la guerre mais a été laissée à l’abandon durant les années soviétiques. En 1985, les ruines de l’église ont été transférées à l'Église orthodoxe russe. En 1986, elle a été consacrée à Saint-Nicolas de Myre.  C’est ainsi que la première cathédrale orthodoxe apparut sur le territoire de l’oblast de Kaliningrad. En 1999, le premier monastère orthodoxe russe a été ouvert au sein de l’église.  Bien que l’église de Juditten (cathédrale Saint-Nicolas) se situe en périphérie de Kaliningrad, elle n’en est pas moins l’un des symboles de la ville :  c’est son image que l’on voit sur la pièce de monnaie émise par la Banque Centrale dans le cadre de la série « Les Monuments architecturaux de la Russie ».

Rouslan Shamukov/TASS

La rue Generala Karbycheva vous mène vers la cathédrale de l’Exaltation de la Sainte Croix (anciennement église luthérienne) qui se situe à 500 m derrière le village Rybny.  Ce genre de bâtiments emblématiques des années 1920-1930, construits dans le style  art nouveau, avec des éléments gothiques et néo-classiques, se trouve dans la plupart des pays baltes. Ainsi, l'intérêt principal de la visite ne réside pas dans l'architecture : on y vient pour admirer une iconostase en ambre unique consacrée au début du XXIe siècle. 

L’énorme île Oktiabrski sur laquelle se trouve la cathédrale, s’appelait dans le passé Lomse. Elle était connue pour ses entrepôts de bois et ses ateliers de menuiserie, mais il semblerait qu’au milieu du XVIIIe siècle, un mûrier poussait ici. Les habitants de Königsberg envisagèrent alors de créer une manufacture de soie. Mais cette idée n’eut pas eu de suite. 

Nous continuons notre chemin vers la ville de Gourievsk qui se situe à 7 km au nord-est de Kaliningrad.  Jusqu’en 1946, elle s’appelait Neuhausen. L’église locale a été construite à la toute fin du XIIIe siècle et reconstruite dans le style gothique au XIVe. Une solide tour dont le rez-de-chaussée est fait de rocs se dresse sur le côté ouest de l’église. Vers la fin du XVIIe siècle, on y a installé une nouvelle chaire baroque, l'autel et le confessionnal. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’église avait été endommagée par des bombardements, mais elle a été reconstruite pour ensuite accueillir un club de la ville.  Les incendies des 1970-1980 ont entraîné la dégradation du bâtiment qui n’a été restauré qu’en 1993 après avoir été transmis à la communauté de l’église Néo-apostolique. 

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

Le petit village de Tourgenevo, appelé jadis Gross Leguitten, se situe sur le chemin entre Gourievsk et Polessk.  L’église a été construite au XIIIe siècle, mais, après de nombreuses rénovations, le chœur datant de 1400 est la partie la plus ancienne ayant survécu jusqu’à nos jours. Tout le reste a été bâti plus tard.  De gros rocs et briques ont été utilisés sur ce chantier.  Au XIXe siècle, la baronne Jennie von Gushtedt, fille illégitime de Jérôme Bonaparte et nièce de Napoléon, a été enterrée près des murs de l’église. Sur le mur nord de l’église se trouve un monument aux morts de la Première Guerre mondiale représenté par un soldat allemand.  La Seconde Guerre mondiale n’a pas causé de dégâts à l’église, mais le bâtiment a été négligé durant les années de l’après-guerre. En 1990, quelques habitants de Gross Legitten qui y avaient vécu lorsqu’il était encore un village allemand, ont récolté des fonds pour la conservation du bâtiment.  Aujourd’hui, l’église appartient à la communauté luthérienne et l’office y a lieu. 

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

Le village de Jeleznodorojny se situe au sud de l’oblast de Kaliningrad.  Le bâtiment de l’église de Gerdauen (nom du village jusqu’à 1946) conservé jusqu’à nos jours, a été construit dans le deuxième quart du XVe siècle.  La partie nord de l’église a d’abord été un élément de fortification et faisait partie du mur d’enceinte, c’est pourquoi elle n’avait pas de fenêtres.   Un orgue a été mis en place à la fin du XVIIe siècle.  En 1913, un important incendie a eu lieu dans la tour, et en 1914 elle a été endommagée pendant les batailles de la Première Guerre mondiale. La reconstruction a alors continué jusqu’aux années 1920.  Contrairement à beaucoup d’autres églises de la région, celle-ci, comme le village d’ailleurs, n’a pas été touchée pendant la Seconde Guerre mondiale.  Pendant les années soviétiques, elle a accueilli la Maison de la culture.  Des travaux de conservation du bâtiment historique ont été menés dans les années 1990.  Il se situe dans l’ancien quartier d’habitation de Jeleznodorojny qui est en lui-même un site historique à visiter.  

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

La petite et verdoyante ville de Pravdinsk se trouve sur la rivière Alle, à 25 km du village Jeleznodorojny.  L’église locale, bâtie en 1313, est parfaitement conservée. Aujourd’hui, elle abrite l’église orthodoxe Saint-Georges.

 Au début de son histoire, l’église était en bois, puis fut reconstruite à plusieurs reprises avec des briques. Après l’incendie de 1772, la partie haute de la tour a été refaite, et une plateforme d’observation a été créée. On peut toujours la visiter et profiter d’une magnifique vue sur Pravdinsk et les villages avoisinants. La hauteur de la tour est de 60,6 mètres.  Pratiquement pas touchée par la Seconde Guerre mondiale, l’église a été très endommagée durant l’époque soviétique.  D’anciens habitants de Friedland ainsi que l’Église orthodoxe russe (à qui elle a été transmise en 1990), ont contribué à sa reconstruction. Située sur le haut rivage de l’étang Melnitchni, cette église est la carte de visite de la ville. 

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

Si vous arrivez à Kaliningrad par l’est, du côté de Tcherniakhovsk, visitez le village d’Ouchakovo où se trouve une très belle église Saint-Nicolas.   Il est à noter que le district Gourievski comporte un autre village s’appelant Ouchakovo.  Le village portant le même nom et se situant sur le golfe au sud de Kaliningrad est également très beau, mais le Ouchakovo qui nous intéresse se trouve à l’est du centre du district, près de la rivière principale Pregolia. Jusqu’en 1946, le lieu s’appelait Khailigenvalde. L’église a été construite en 1344, mais son apparence actuelle date du XVe siècle après la construction de la tour.  Des rocs enduits plus tard à la chaux et des briques ont été utilisés pour la construction du bâtiment.  L’église a abrité des sculptures religieuses uniques comme la statue de la Vierge datant du 1510.  La reconstruction de l’église a démarré dans les années 1990. 

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

Cette très belle église se trouve aux portes de Kaliningrad, au village appelé Rodniki (ou Arnau en version allemande). Sa flèche gothique est bien visible depuis l’autoroute qui passe à côté. L’église est unique en ce qu’elle renferme des fresques médiévales du XIVe siècle. La cathédrale a été bâtie au XIVe siècle. Les fresques faisaient partie de son riche décor. À côté de l’église se trouve la tombe de Theodor von Schön, premier oberpräsident de Prusse-Orientale et de Prusse-Occidentale, célèbre homme d'État allemand, réformateur et défenseur des libertés civiles. Aujourd’hui, une église orthodoxe s’y est installée. Des travaux de restauration sont en cours.