Parcs

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

Situé dans un des quartiers les plus pittoresques de Kaliningrad, le parc Iounost est l’endroit idéal pour des loisirs en famille. Le territoire du parc a été profondément rénové entre 2004 et 2008. Iounost compte de nombreuses attractions, un labyrinthe de miroirs, l’incroyable Maison à l’envers, un centre de karting et des barques.

On peut admirer Kaliningrad de haut depuis la grande roue. Le parc est également une destination de choix pour les piques-niques en plein air, d’autant que des cafés locaux propose un grand choix de street food.

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com
L’horticulture municipale de Königsberg, sur le territoire de laquelle est situé le jardin botanique ; a été fondée en 1904 par le professeur Paul Keber, qui fut son premier directeur. L’horticulture s’était fixée pour objectif de populariser les connaissances sur les plantes auprès des écoliers, étudiants et amateurs de jardinage, et a également servi de base pour le fleurissement de la ville. Aujourd’hui, on peut trouver dans le jardin botanique un rocher commémoratif en l’honneur de Paul Keber, jardin qui souffrit considérablement pendant la Seconde Guerre mondiale et pendant les premières années d’après-guerre. Maintenant, le jardin fait partie de l’Université fédérale de la Baltique Immanuel Kant ; s’y trouve une riche collection de plantes de tous les continents. Le jardin botanique, avec son aménagement paysager extraordinaire, est un excellent endroit pour les promenades, surtout au printemps, quand on peut admirer des dizaines d’arbres à fleurs et d’arbustes.
Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

Le Parc central de Kaliningrad, ou comme la population locale l’appelle encore, le parc de Kalinine, couvre le territoire de parc de Königsberg Louizenval, nommé d’après l’épouse d’un de ses premiers propriétaires. La gloire du parc est liée à une autre Luise - la Reine de Prusse et épouse de Friedrich Wilhelm III. En 1806, et également 1808-1809, la propriété situé dans le parc a été sa résidence. La Reine Louise a joui d’un grand amour de la part des habitants de Königsberg. En 1874, on a inauguré son buste dans le parc, entouré d’une semi-rotonde, et 27 ans plus tard l’église du souvenir de la Reine Louise. Le temple a été construit en style néoroman sur le projet de Friedrich Heitmann. À l’époque soviétique, l’église a été restaurée et on y a implanté un théâtre de marionnettes. 


Aujourd’hui, le Parc central est un parc paysager intéressant avec un théâtre de verdure, où des concerts et des festivals ont lieu, il y a aussi des attractions pour les enfants et les adultes, ainsi qu’un café.


L’administration du Parc est située dans un pavillon de chasse en bois de l’empereur allemand, qui a été transporté à Kaliningrad de la forêt de Rominta dans les années 1950. A proximité se trouve un monument insolite dédié au Baron de Münchhausen, avec lequel les visiteurs du parc aiment prendre des photos.

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

En 1903, Max Aschmann, un marchand de vin de Königsberg, lègue ses biens à la ville et a fait don de 100 000 marks pour la construction d'un parc public. Le parc en son nom a été ouvert dans la partie nord de la ville en 1910. Le territoire était occupé par un étang avec une plage pour la baignade, un toboggan pour le patinage, des chemins pour l’équitation et des pistes cyclables. Après la guerre, le parc a été abandonné, mais il a réussi à conserver son charme. À l’heure actuelle, le parc Max Aschmann est en rénovation, on y construit de nouvelles pistes.

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

Au cours de son histoire, ce parc a changé plusieurs fois de nom (le dernier d’entre eux ayant été « 40-letiya VLKSM »), mais, désormais, il s’appelle de la même façon que lors de sa fondation Parc du sud (all. Südpark). Le Parc est situé près des fortifications de Königsberg, conçues par l'architecte paysagiste Ernest Schneider, qui a beaucoup changé la ville par ses travaux.

C’est Schneider qui a transformé un anneau défensif des remparts de Königsberg en cette ceinture verte. Le Parc sud est un bon exemple de parc paysager, les zones avec des châtaigniers et charmilles sont entrecoupées de clairières.

Le parc est idéal pour les promenades, mais aussi pour faire du jogging et des piques-niques. Dans la partie ouest du parc sont situés la porte de Friedland et le musée éponyme.

Evgeniy Morozov/Welcome2018.com

L’un des endroits les plus appréciés à Kaliningrad pour les promenades romantiques, les balades à vélo et les entraînements sportifs. L’Étang Haut a presque le même âge que la ville, il a été fondé au XIIIe siècle, quand les chevaliers teutoniques ont construit un barrage sur la rivière qui se jette dans le Pregola. Au cours des cinq dernières années, les rives de l’Étang Haut ont été reconstruites, les transformant en zone de loisirs confortable avec pistes cyclables, bancs et skatepark. Quatre sculptures d’animaux marins ont été restaurées (morse, éléphant de mer, chien de mer, lion de mer) et sont installées sur le quai sud-ouest de l'étang en 1913.

Sur les rives de l’Étang Haut il y a de nombreux sites d’intérêt de Kaliningrad : le musée de l’Ambre, le parc Iounost et la tour de Wrangel.