Théâtres

Il’nar Toukhbatov/TASS
Le premier théâtre public international de marionnettes a été ouvert en 1934 et déjà à cet époque on y mettait en scène des spectacles en deux langues: en tatar et en russe. Il gitait pendant longtemps dans le bâtiment d’une ancienne église. Au printemps 2012 "Ekyat" ce qui se traduit du tatar comme "conte" a déménagé dans un nouveau bâtiment qui ressemble à un château magique avec de nombreuses tourelles et colonnes. Ici il y a deux salles: pour 250 places et pour 100 places. Le théâtre de marionnettes partage le territoire avec le théâtre tatar national du jeune spectateur à Kazan portant le nom de Gabdulla Kariev qui est orienté vers les adolescents. Les deux théâtres complètent parfaitement l’un l’autre. A part les spectacles bien connus et aimés de tous, tels que "Casse-Noisette", "La Reine de neige", "La mouche Zizzouche" on montre à "Ekyat" les spectacles des auteurs tatars. Aussi, on peut y voir le spectacle de marionnettes pour les adultes "Khanuma".
Il’nar Toukhbatov/TASS

Le premiers spectacle, celui de "Contemporains" a été mis en scène au Théâtre du jeune spectateur de Kazan le 30 novembre 1932. Il y a eu des périodes dures dans l’histoire du théâtre, par exemple, un incendie après lequel le théâtre est devenu sans-abri pour quelques années et les essors créatifs: la mise en scène de "La tempête" de Shakespeare en 1996 a reçu "Le Masque d’Or" dans la nomination "Le meilleur spectacle de l’année".

Actuellement le théâtre vit une des étapes les plus curieuses. A la fin du 2014 Tufan Imamutdinov, jeune metteur en scène y est venu qui s’est mis à s’orienter vers les projets internationaux et expérimentaux. Sa première mise en scène en tant que le réalisateur en chef est devenu le projet germano-russe "La guerre des yeux des enfants. Fragment" basé sur les souvenirs des jeunes témoins de la Seconde guerre mondiale.

Au théâtre du jeune spectateur on met en scène les spectacles différents pour les enfants et les adultes. On peut y voir, par exemple "Gelsomino dans le pays des menteurs" interprétant de nouveau la conte de Gianni Rodari dans le contexte de la Russie actuelle ou bien le perçant "Petit prince".

Il’nar Toukhbatov/TASS

Grand théâtre national académique dramatique russe à Kazan portant le nom de V.I. Kachalov est un des plus anciens théâtres en Russie. Parmi les spectacles essentiels qui sont en tête du répertoire sont les comédies avec beaucoup de musique et de danses, avec les costumes et les décors efficaces: c’est le style de marque du directeur artistique Alexandre Slavutski. C’est dans le même style entrainant que sont respectés aussi les spectacles pour enfants du théâtre de Kachalov qui sont beaucoup réputés. Parmi eux "La clé d’or", "Le Petit Chaperon Rouge", "Le Docteur Aiebobo". "Ivan le Nigaud et les diables".