Terrains panoramiques 

Yegor Aleïev/TASS

Il y a trois mille ans il y avait une colonie des gens archaïques qui probablement faisaient partie des tribus finno-ougriens. Il y mille ans cette localité a été déjà l’extrémité nord-est de la ville de Kazan qui avait apparu il y a peu longtemps. En 1600 un monastère qui portait le nom de Fedor Stratilate a été fondée sur une colline qu’on a commencé à appeler la colline de Fedor. En 1900 le monastère est devenu couvent et après la révolution il a été fermé. Une foire a apparu à sa place.

Dans les années 1980 le bâtiment du Mémorial Lénine a été érigé sur la rive, cependant 1992 il a été transformé dans un Centre national de culture "Kazan" Les touristes y viennent pour visiter le musée du Millénaire de Kazan ainsi que pour admirer le panorama impressionnant du plan d’eau, du Kremlin, du Centre de famille "Kazan" et du quai.

Yegor Aleïev/TASS

De splendides vues s’ouvrent sur la nouvelle Kazan derrière la Cathédrale de l’évêché de Kazan érigée par l’architecte Postnik Yakovlev (auteur de la Cathédrale du Basile le Bienheureux à Moscou) après la prise de Kazan par Ivan le Terrible. Ce sont la rivière Kazanka qui a obtenu son aspect imposant après la construction du réservoir d’eau Kouïbychev, le district Novo-Savinovskiy urbanisé avec rapidité qui est surnommé Quartier ainsi que le bâtiment du Ministère de l’agriculture portant aussi le nom du Palais des Agriculteurs. Si on monte la Tour de Transfiguration on peut voir loin le monument aux Guerriers péris, le parc Kyrlay, toute la Place du Millénaire et le panorama du Kremlin.

Yegor Aleïev/TASS

La plate-forme pour hélicoptères est disposée au 15me étage de l’hôtel "Grand Hôtel Kazan" au centre de la ville. D’ici s’ouvre le splendide panorama de la rue Bauman, du théâtre d’opéra, du cirque, de la cathédrale Pierre-et-Paul, du Théâtre national académique tatare portant le nom de Galiasgar Kamal, du parc du Millénaire de Kazan, de l’Ancien faubourg Tatare, de la mosquée Kul-Sharif, du Kremlin de Kazan.

On a bâti les maisons à peu d’étages au centre de la ville c’est pour cela qu’il est possible d’embrasser d’un regard tout ce qui est plus important et d’en prendre les photos. Avant la visite il faut préciser si la plate-forme est ouverte: les excursions sont annulées lorsqu’il pleut et il fait du vent.

Yegor Aleïev/TASS
Certains touristes arrivent à Kazan pour visiter la "Riviera de Kazan" - passer le temps au parc aquatique et visiter le centre de divertissements avec les restaurants divers, la salle de cinéma, le bowling, les bars. Pour les habitants et les visiteur le terrain panoramique au 24me étage de l’hôtel est accessible. D’ici de la hauteur de cent mètres on peut prendre les photos de tout le centre historique de la ville y compris l’ensemble du Kremlin. Par ailleurs, une excellente vue s’ouvre aussi depuis la rive sur laquelle l’hôtel est situé, d’autant plus qu’on peut y admirer la capital du Tatarstan sans quitter la piscine.
Yegor Aleïev/TASS

Le palais des mariages, nouvelle dominante architecturale de la capital du Tatarstan a apparu en été 2013. Selon le projet du peintre et du sculpteur Dashi Namdakov le bâtiment avait du avoir la forme d’une chaudière (kazan) et le peuple lui a donné tout de suite le nom du "bol", La première couple s’est mariée ici le 5 juillet 2013.

On peut célébrer plus de 100 mariages civils par jour dans trois salles de "Kazan" - d’Or, d’Argent et Oriental (l’orientalisme et le classicisme sont combinés dans leur design). La partie supérieure du "Kazan" est le terrain panoramique à la hauteur de 32 mètres.


Yegor Aleïev/TASS

Le meilleur lieu pour prendre les photos du lac Kaban et de l’Ancien faubourg tatare avec ses mosquées et ses petites maisons se trouve prés du Théâtre national académique Tatare portant le nom de Galiasgar Kamal. A l’époque il y avaient à cette place les constructions en bois et la centrale électrique pour le tramway urbain. Une partie de la place actuelle a été occupée par le pont Tatar à travers le bras de rivière Bulak, Sous ce pont les barques naviguaient aller et retour jusqu’au lac Kaban. Maintenant la rue passe ici portant le nom Marcel Salimdjanov, metteur en scène qui avait travaillé au théâtre Kamal pendant plusieurs dizaines d’années.

Selon le plan général du 1969 on a commencé à ériger ici le nouveau temple de Melpomene qui a été achevé lorsqu’ on a nettoyé le lac Kaban des pollutions industrielles. La place a été pavée des dalles de béton carrées: selon l’idée des architectes elle devrait se poursuivre à travers la rue en se communiquant par le passage sous-terrain. Aujourd’hui ce territoire est occupé par le bâtiment principal de l’Université pédagogique tatare des sciences humaines.

Les fontaines de musique de couleurs, les espaces verts et les banquettes ont apparu en 2005 pour le millénaire de la ville. La statue de Shuralet et de Byltyr, personnages de la conte de Gabdulla Tukay attire surtout les enfants. Une fontaine de grande altitude saillit de l’eau tandis que les barques et les catamarans naviguent sur le lac Kaban. La place devant le théâtre est le lieux de grands concerts aussi bien que d’évènements politiques et culturels.