Divertissement scientifique

Il’nar Toukhbatov/TASS

"Le Laboratorium" est un musée des sciences interactif représentant plus de 50 pièces démontrant les lois de l’optique, de la dynamique, de la mécanique, du magnétisme, de électricité. A part cela le programme d’animation "Show d’un fou professeur Nicolas" y fonctionne avec les expériences dans le domaine de la physique et de la chimie, le jeu-concours et la participation des spectateurs: on prépare la bouillie de savon, la brochette de ballon, l’eau change les couleurs. Le show pour les plus petits (4-7 ans) est aussi prévu, avec les expériences sans danger aussi. Dans le programme "Quatre éléments" les miracles se passent avec utilisation de la terre, de l’eau, de l’air, du feu. Tandis que dans le show "Super-laboratoire" on pose tranquillement le ballon sur les clous et on fait les perles sauter d’une boite. Au total le "Laboratorium" dispose environ de 140 expériences. A part cela on peut s’occuper de la peinture, de la sculpture, de la fabrication des cartes postales, de la peinture sur la soie et de beaucoup d’autres choses.

Il’nar Toukhbatov/TASS

Le parc est organise en forme d’un faubourg médiéval des artisans du XVI siècle. C’est une forteresse en bois avec les boutiques des maitres de la poterie et de l’estampage avec le trône de khan au centre.

On y montre aux enfants la mise en scène "Légendes de Bibiras Saray" avec la participation de la tsarine Suumbiket, du guerrier Bibars-bek et du personnage folklorique Nollah Nasruddine. On propose aux invites d’écouter les instruments de musique tatares et d’essayer d’en jouer, de tirer à l’art et à l’arbalète, monter à un bourriquet ainsi que de prendre part à un Sabantuy la fête tatare bien-aimée qu’on célèbre au printemps après la fin des travaux de campagne.

Cet atelier est le territoire des cours de maitre et des cours de formation. Ici chacun trouvera de quoi s’occuper: de l’animation ou du dessin avec le sable, du découpage ou du scrapbooking, de la préparation du chocolat ou de la peinture, de la photographie ou du design,

Aussi le club psychologique y travaille aussi bien que le club du cinéma, le club des dessins animés, le cercle de l’angle et la salle des jeux de table. On peut visiter les concerts qu’on y donne aussi ou bien étudier les articles du magasin local avec les manuels, les bloc-notes, les aimants, les jouets.

Il’nar Toukhbatov/TASS

Dmitriy Ivanov, homme d’affaires de Kazan, a eu une idée d’un musée interactif lorsqu’il a visité un centre scientifique similaire à Copenhague. La maison des sciences et des techniques amusantes créée par Ivanov occupe le local dans la partie gauche de l’ancienne Maison de culture des pelletiers. L’exposition s’ouvre par plus de cinquantaine de pièces interactives qui illustrent d’une façon simple et amusante les lois de la physique: de l’optique à la mécanique, comme par exemple, un ballon de plasma produisant un effet. Il y a aussi les mécanismes réels: l’avion L-29, l’hélicoptère Mi-2, le simulateur du camion KamAZ - cadeau du président de la république de Tatarstan.

Ici se passent les classes de maitre et les shows scientifiques auxquels on peut apprendre l’information de la musique des couleurs, de la fabrication de la pâte dentifrice ou des propriétés surprenantes de l’eau. Dans le show "Histoire des grandes découvertes" on parle du projet scientifique à partir de l’époque d’Aristote jusqu’à nos jours. Dans les "Records scolaires" on montre comment on peut lever les poids lourds avec deux manuels et on présente les notions différentes telles que moment d’une force, frottement et électricité statique.