Les sciences amusantes

Artem Guéodakian/TASS
Le Centre Culturel ZIL est le plus grand Palais de la Culture de Moscou. Ses attractions principales sont les nombreux festivals, conférences et leçons ponctuelles pour enfants de tout âge, pour lesquelles vous ne devez pas vous inscrire à l'avance. Il y a longtemps, DK ZiL (Palais de la Culture ZiL) était le palais de la culture pour les employés de l'usine AMO ZiL et il continue à organiser des concerts, des soirées de danse et de thé pour les anciens travailleurs d’AMO à la retraite, où ils peuvent partager des souvenirs de leur difficile vie passée au travail. Dans le « Lectorium » de ZiL pour les enfants, les adolescents et les jeunes adultes on parle de tous les sujets imaginables, de la naissance du hip-hop, les habitudes de l'homme primitif, ou la théorie des cordes. On organise assez souvent des festivals scientifiques, pour lesquels des laboratoires chimiques et physiques sont déployés, où les enfants peuvent examiner des larves de libellules, observer les flocons de neige au microscope et faire d'autres choses passionnantes. Le bâtiment du DK ZiL est un monument de l'architecture constructiviste créé par les frères Leonid et Aleksandr Vesnin, bâti en 1937 sur le terrain du cimetière pour aristocrates du voisin monastère de Saint Simon. A l’entré du ZIL il y a un magasin avec des livres rares pour les enfants.
Nikolaï Galkine/TASS

Ce centre scientifique pour les enfants, situé dans le parc Sokol’niki, donne des conférences très instructives sur l'astronomie, la physique et la chimie, ainsi que des leçons passionnantes, où les enfants peuvent former des cristaux, faire du dentifrice naturel ou observer une éruption volcanique sur une table. Vous pouvez envoyer un groupe d'enfants à un jeu d'aventure d'exploration scientifique, où ils se sentiront comme des participants à un voyage intergalactique. Le centre se trouve au milieu d'un beau vieux parc, où vous pouvez conduire un scooter et nourrir les cygnes.

Nikolaï Galkine/TASS

C’est un musée de la science et de la technologie pour les enfants, qui présente des démonstrations très claires sur les lois de la physique, compréhensibles même par les plus petites visiteurs : pourquoi un ressort se desserre, comment se forment les nuages, qu'est-ce que c'est la pression artérielle et des autres choses importantes. L'exposition est située sur trois étages et se compose des sections " Acoustique ", " Optique ", " Magnétisme ", " Electricité ", " La salle d'eau ", " La salle des jeux de réflexion ", " Mécanique " et " Espace ". Il y a aussi un cinéma sphérique. Les visiteurs sont autorisés et, en fait, encouragés à toucher, à faire pivoter, à démonter, à remuer et à examiner tous les objets. Parmi les pièces exposées, vous trouverez une centrale hydroélectrique en miniature, une cabine d'un vrai camion, un tambour de battement cardiaque, un pendule laser, un piano à queue transparent qui joue avec de la lumière, un kit de batterie, un labyrinthe de miroirs et un labyrinthe laser, un jeu 3D de morpion, une grue de levage en miniature, un système de courrier pneumatique, une harpe laser, un mini-tornade, une salle à bulles de savon, un pistolet à air comprimé, un coussin d'air que vous pouvez monter, une pièce " magnétique " où le sol est incliné de 30 degrés et une multitude d'autres curiosités. Vous pouvez faire bouger le sable avec la puissance du son dans la salle acoustique et dessiner avec des flèches légères sur un mur blanc dans la salle d'électricité. La salle de l'eau est une énorme installation en cascade avec des tourbillons, des pertuis et des pompes. Ici, vous pouvez naviguer dans une chaloupe en changeant la force et la direction du débit d'eau. Chaque exposition a une explication détaillée à côté, mais les jeunes assistants d'Experimentanium se feront un plaisir de vous fournir des informations complémentaires. Experimentanium offre des excursions, des conférences et des cours, qui peuvent être réservés à l'avance sur le site du musée. Il y a une boutique de jouets scientifiques et intellectuels, et un café.

Mikhaïl Djaparidze/TASS
Le Planétarium de Moscou a été conçu par les architectes Mikhaïl Barchtch et Mikhaïl Siniavski, sa construction s’est achevée en 1929. Le dôme parabolique d'un diamètre de 25 mètres, dont l'épaisseur ne dépasse pas 12 centimètres, couvre l’auditorium avec une capacité de 1.440 personnes. C'était la première installation de ce genre en Union Soviétique. En 2011, suite à une longue reconstruction conformément au design d'Aleksandr Anissimov, l'ensemble du bâtiment a été élevé à une hauteur de six mètres pour placer les salles techniques. Le rare projecteur "Carl Zeiss", fabriqué dans les années 1920 spécialement pour le planétarium de Moscou, a été remplacé par un projecteur numérique. Aujourd'hui, c’est un des endroits préférés de repos à la fois pour les résidents de la ville et pour les touristes qui viennent à Moscou avec leurs enfants.

Le Planétarium, officiellement un établissement scientifique et éducatif, n'est pas si différent d'un parc d'attractions avec ses grandes et petites chambres stellaires, le musée Urania, le musée interactif Lunarium, le parc du ciel, l'observatoire et le cinéma 4D. On vous conseille de planifier votre visite à l'avance, car il n'est pas facile de s'orienter spontanément au milieu des miracles du Planétarium. Probablement le meilleur endroit pour commencer la visite serait le spectacle dans la grande salle stellaire. Les billets sont disponibles en ligne. Une heure avant le spectacle, les spectateurs sont invités à visiter le musée Urania. Il se compose de deux salles : dans la première salle, on vous parlera de l'histoire du Planétarium et de l'exploration spatiale. Dans la deuxième salle, la composition du système solaire est affichée sur une rampe inclinée, avec des semi-sphères planétaires correctement disposées. Les globes planétaires sont également exposés avec une collection unique de fragments de météorites.

Dans la grande salle stellaire, avec le plus grand dôme étoilé au monde, on vous présentera des projections vidéo éducatives sur les télescopes, dédiés à l’astronomie, le système solaire, les mystères de Mars, les mystères de l'univers, et même des phénomènes terrestres tels que les volcans. Les programmes changent et les mises à jour sont affichées sur le site du Planétarium. Les fauteuils de l'auditorium sont presque comme des chaises longues pour que les gens puissent regarder le plafond du dôme. Les meilleures places sont au milieu et dans les rangées arrière. Après le spectacle, les spectateurs sont invités à passer à la plate-forme astrologique et au parc du ciel. Ici vous pouvez trouver des intéressants appareils, anciens et modernes, d'observation du ciel. Il y en a deux observatoires : le grand et le petit avec des télescopes puissants pour scruter le ciel, lorsqu’il faut beau temps.

Il est préférable d'acheter le billet sur place pour le musée interactif Lunarium. Le billet est valable toute la journée, avec un nombre illimité d’entrées. Les expositions sont organisées dans deux salles : " l’astronomie et la physique " et " la cognition de l’espace ". Dans la première salle, les lois de la physique sont illustrées de manière graphique et créative. Ici, vous pouvez composer votre propre musique spatiale sur un synthétiseur sophistiqué, ou alors générer des nuages à vous. La deuxième salle imite une station spatiale avec plusieurs sections, chacune avec sa propre aventure passionnante, par exemple, vous pouvez sauver la Terre des astéroïdes, comparer les observations des différents télescopes, écrire un message aux extra-terrestres ou conduire une voiture d’exploration sur Mars. Ici est installé le plus grand pendule de Foucault d'Europe, offrant une preuve à chaque heure que la Terre tourne réellement.

Dans le confortable théâtre 4D, on montre des courts métrages légers sur des sujets spatiaux, et d’autres que vous emmèneront dans un tour virtuel de l’espace. Le Planétarium est situé à côté du zoo de Moscou, donc si vos forces vous permettent, vous pouvez acheter un billet commun, qui permet dans la même journée de voir les étoiles et les animaux.
Nikolaï Galkine/TASS

Lorsque le bâtiment historique du Musée Polytechnique a été fermé pour une restructuration, une partie du musée s’est transféré à VDNKh. Ici vous trouverez l’exposition " La Russie produit toute seule ", montrant les réalisations de la science russe. Parmi les expositions se trouvent le récepteur radio qui appartenait à Alexander Popov, l'inventeur de la radio, l’avion-fusée de Konstantine Tsiolkovskiï, l'intégrateur hydroélectrique (ordinateur à l'eau) de Vladimir Louk’ianov et d'autres inventions étonnantes. Vous trouverez aussi un cours audio sur l’invention de la bombe atomique. On organise périodiquement des expositions, telles que " réinventer la roue " ou " 100 gadgets qui ont changé le monde ". Des guides touristiques sont disponibles, et on organise régulièrement des leçons scientifiques.

Valeri Charifouline/TASS

Ce joyeux musée scientifique interactif est consacré à tous les êtres vivants. Le musée vous montrera les perceptions sensorielles d'un chaton, les sensations olfactives de l'homme, comment fonctionnerait le corps de Godzilla ou d’un zombie et beaucoup d’autres choses. Les expositions sont toutes dotées des aides pratiques passionnantes, qui peuvent et doivent être touchées. Par exemple, l'exposition "Sol’" ("Sel") montre combien de sel contient une larme humaine. Il existe un instrument de mesure que vous pouvez utiliser pour savoir si vous pouvez hurler plus fort qu’un singe hurlant. Les expositions bougent et clignotent, les enfants crient ... la visite au musée se transforme en un spectacle amusant. Ici sont constamment organisés des excursions et des leçons, où vous serez, par exemple, invités à examiner les puces d'eau de certains marais dans le nord de Moscou sous un microscope, ou bien à distinguer un russe d’un américain dans des photos. Le musée possède un magasin qui vend des jouets scientifiques et un café avec une bonne sélection de gâteaux et de tartes fraîches.

"Parc Eurêka" est un complexe éducatif offrant des groupes d’étude et des cours pour satisfaire tous les besoins et les goûts. Dans la section des sciences naturelles, les enfants apprennent à distinguer un alcali d'un acide, à cultiver des cristaux multicolores et à dresser des animaux. Dans l’atelier de dessins animés et bricolage, en seulement une demi-heure les visiteurs réussiront à créer un dessin animé avec des allumettes, de la semoule, de la pâte à modeler et tout ce qu'ils trouveront. D'autres cours à "Parc Eurêka" expliquent comment les avions volent et ce que les plantes carnivores mangent, révèlent les secrets du travail d’un détective et illuminent beaucoup d'autres choses. Voilà quelques titres de programmes : "La vie sous le microscope", "La chimie : les transformations miraculeuses", "Les mystères de la vue", "Le détective génial", "L’académie des trucs magiques", "La physique d'un miracle", "Les mathématiques : comment calculent l'homme et la machine", "Comment volent les avions", "Les plantes prédateurs", etc. Chaque programme dure entre 1,5 et 2 heures. L’horaire se trouve sur le site et vous pouvez vous inscrire en ligne. Les plus jeunes enfants (de 4 ans ou plus) sont invités à assister à des cours de robotique. Dans la section Biopark, les enfants étudient les animaux et les plantes et se prennent soin d'eux.