Barres

Sergueï Konkov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.

Il est bon de faire un tour au Bureau à burgers entre le deuxième et le troisième bar de la nuit : ici, on peut déguster six sortes de burgers avec quatre types de pain, des falafels, des soupes et des salades. Il y a aussi quelques sortes de shots, long-drinks, tini et vins au verre.

Sergueï Konkov/TASS

La première salle comporte un bar, une piste de danse et une scène ; la seconde une grande table commune, des burgers et de la bière. Les barmen excellent, autant qu’ils le peuvent : ils n’aiment pas les commandes simples, mais il vaut le coup de commander un n’importe-quoi-je-n’ai-pas-d’idée. Aussitôt, un connaisseur apparaît, qui mélange litchi et pu-erh, verse ça dans du gin, ajoute des noix, de la vodka et de la grappa, puis sert le tout au client étourdi. 

Sergueï Konkov/TASS

Soirées amusantes, nuée de barmen, délicieux burgers (le pain est préparé sur place et les ingrédients sont bio). Le jour, il y a aussi un salon de coiffure à la mode.

Sergueï Konkov/TASS

Plein à craquer en soirée. Le public est très hétéroclite : écrivains, critiques de cinéma, étudiants ou hommes d’affaires. Tous se trémoussent sur les sets des DJs. Plus calme et agréable au petit matin, c’est le meilleur endroit pour accueillir l’aube. A la carte, alcool pour tous les goûts, notamment des alcools forts faits maison, ainsi que des accompagnements légers mais nourrissants.

Sergueï Konkov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.

Amical, chaleureux et apprécié de tous, Helsinkibar propose une excellente cuisine à connotation nordique : sapas (tapas) finlandais, stroganina et autres soupes de poisson à la crème. On peut aussi y déguster des boissons fermentées. Et puis, sait-on jamais, il est toujours possible de tomber sur un beatboxer finlandais ou une soirée reggae.  

Sergueï Konkov/TASS

Conçu à la manière d’un débit de boissons de Leningrad pour esthètes, n’ayant en définitive jamais existé, ce bar, ouvert par les meilleurs journalistes locaux, est devenu une sorte d’institution depuis longtemps. Écrivains, philosophes et, bien sûr, journalistes, musiciens, acteurs et clowns de tous les âges discutent tranquillement devant un verre rempli du principal cocktail local, l’Ingrie libre, et un élégant toast au sprat.

Sergueï Konkov/TASS

Difficile de se frayer un chemin dans ce sous-sol situé près du pont Anitchkov. Les étudiants de dernières années et ceux qui ont toujours l’impression de l’être 20 ans après avoir obtenu leur diplôme dansent, s’embrassent et boivent sur la musique que jouent les meilleurs DJs et musiciens des deux capitales.

Sergueï Konkov/TASS

Ici, on boit, on fait connaissance et on danse, comme dans tous les autres bars, à la différence près qu’on y joue du jazz. Concerts live en permanence, voire de façon spontanée parfois : quand les musiciens sont en train de remballer avec sérieux leurs instruments, un crooner improvisé monte sur scène et entonne un tube d’Elvis.

Sergueï Konkov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.

Meilleur Bloody Mary de Saint-Pétersbourg, superbe sélection de vermouths et de whiskies, xérès favoris des propriétaires, marsala et vinho verde. Barmen joviaux, cuisinier appliqué et délicieux baba ganousch ; l’atmosphère amicale et le comptoir sans fin donnent une impression de mouvement dans la bonne direction.

Sergueï Konkov/TASS

Au cœur de ce bar de marin trône un alambic en cuivre (appareil de distillation) entouré de bouteilles de tous âges et origines. Mais en général les clients préfèrent la bière. Chaque jour, la carte propose tel ou tel ragoût dont le prix inclut une pinte de bière et un shot approprié.

arka.spb.ru
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.

« Ici on prépare chaque cocktail comme une œuvre d’art, on fait la promotion d’une culture de bar de haut niveau », voilà comment les propriétaires définissent leur établissement. L’équipe de l’établissement est dirigée par le chef barman Dmitri Souvorov et le chef cuisinier Evgueni Khitrov.

Au comptoir d’une longueur de 13 mètres, il est possible de commander à peu près tout ce qui passe par la tête. Dans la carte des cocktails, on déniche des boissons dans la composition desquelles entrent des champignons, du sirop de betterave ou, par exemple, du pain noir. En d’autres termes, c’est un endroit parfait pour faire des découvertes culinaires.