Cafés et pâtisseries

Sergueï Konkov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.

Ce café aux immenses fenêtres situé au croisement de la rue Bolshaïa Morskaïa et de la ruelle Kirpitchny, à deux pas de la perspective Nevski, est toujours noir de monde. Pour le petit-déjeuner, on y propose du pain fait maison et des œufs frits. Pour le déjeuner, vous pouvez commander des salades croustillantes très copieuses et des soupes délicates. On y sert du café pendant toute la journée. Les baristas ont remporté des victoires aux concours, par conséquent les grains sont bien torréfiés et moulus. On respecte les façons traditionnelles de préparation comme les techniques récentes. C'est la raison pour laquelle les amateurs du café de Chemex ou de Hari se sentiront satisfaits à Bonch.

Sergueï Konkov/TASS

Café minuscule au croisement de la rue Gorokhovaya et du canal Griboïedov avec de grandes baies vitrées ne possède qu’une trentaine de places et un large comptoir. Les propriétaires ont gardé les carrelages et la maçonnerie du XIXe siècle datant de la fondation de l'immeuble. La carte propose des pâtes, des sandwiches, des soupes, du cidre, des limonades et un vaste choix de thé différents.

Sergueï Konkov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.
C'est une vraie gelateria italienne inaugurée il y a huit ans par les jeunes mariés Franco et Léna. Depuis lors, Venezia est rempli de monde. Ce n'est pas étonnant car ils proposent 18 types de glaces, tous délicates et savoureuses. Les goûts sont non seulement traditionnels (fraise, chocolat, yaourt) mais aussi inhabituels (concombre, carottes, groseille). La glace peut être accompagnée par une tasse de chocolat chaud appétissant. Le gâteau aux poires, par exemple, peut être commandé à emporter pour faire plaisir à la famille. Attention, le café n'accepte que l'argent liquide, pas les cartes bancaires.
Sergueï Konkov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.

Ces boulangeries se ressemblent. Les serveuses sont vêtues de robes marron avec des cols blancs à la manière d’écolières. L'odeur du cacao et des brioches flotte dans l'air. Des croissants, des chaussons, des quiches, des baguettes, des fougasses, des éclairs, des meringues, des opéras, des macarons et d'autres délices se vendent depuis les étalages.

Sergueï Konkov/TASS

Il est étonnant qu'il y ait des gens qui ne viennent ici que pour prendre leur déjeuner. Ils commandent de la solianka, de la salade grecque, du bœuf Stroganoff et n'accordent aucune attention à la vitrine à crèmes glacées.  Elle foisonne de crèmes glacées parfaites et de sorbets extraordinaires. Par exemple, les sorbets à la myrtille avec de la lavande, au melon avec du prosecco et de la menthe. Ou bien, la glace aux chanterelles, au pain Borodinski, à la moutarde et des dizaines d'autres goûts. Chaque soir Kirill Vinogradov, propriétaire du café, vient à la cuisine pour inventer un nouveau goût pour le menu de lendemain.

Sergueï Konkov/TASS

C'est un resto sur le quai de la Fontanka qui fait partie du même réseau que Bolche kofe. Les variétés, la torréfaction et la mouture du café changent chaque jour. Les offres les plus intéressantes sont affichés sur le tableau derrière le barista. Tous les plats et toutes les boissons sont préparés dans la cuisine ouverte.

Sergueï Konkov/TASS

C'est une légende vivante de la ville. Les recettes de pichki, beignets qu'il est, d'ailleurs interdit de nommer « pontchiki » à la manière moscovite, ainsi que le café sont invariables depuis l'inauguration du café en 1958. À cette époque-là, la rue Bolсhaïa Koniuchennaïa portait le nom de Jéliabov, adhérant au parti Narodnaya Volya. Les autochtones désignent cet endroit Pychetchnaïa de la rue Jéliabov. Depuis 57 ans déjà, les beignets, légers et abondamment saupoudrés de sucre, sont servis avec du papier sulfurisé, coupé de manière un peu fortuite, qui remplace les serviettes.

Sergueï Konkov/TASS

C'est un réseau de café pétersbourgeois qui attirent par leur café latte à la sauge et par leur café Raf à la lavande. Bien que leur café ordinaire soit irréprochable, les propriétaires préfèrent examiner de près les sortes éthiopiennes, kényennes et salvadoriennes. Ils essaient de rendre particulière chaque tasse de café.

Sergueï Konkov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.
Cakes au chocolat ou au thon, à la confiture de tomates ou aux champignons. Café torréfié à main et préparé à l'aide d'une célèbre machine à café  Kees van der Western. Reproduction d’enregistrements sonores en vinyles. Il est agréable de lire tranquillement dans un coin.

Sergueï Konkov/TASS

Grâce aux propriétaires de Bolche kofe, les amateurs de café  pétersbourgeois ont complètement changé d’attitude envers cette boisson. Par exemple, ils se sont passionnés pour les variétés organiques, la torréfaction à main et d'autres rites propres à la culture de la préparation du café. Le personnel du resto est, de plus, souvent invité aux concours européens de baristas en tant que juges. Voilà pourquoi la qualité des boissons est, certainement, haut de gamme. Les visiteurs peuvent également commander des rolls, des muffins et des sandwiches.

La confiserie-pâtisserie au n° 44 de la perspective Nevski est un paradis pour les amateurs des sucreries. C'est l'un des endroits les plus célèbres de la ville. Il est facilement reconnaissable grâce aux ours blancs sur ses vitrines.