Stades et palais des sports

Alexandre Demiantchouk/TASS

Complexe sportif et de loisirs construit en 2000 spécialement pour le championnat du monde de hockey. Cependant, on ne s’y limite pas uniquement au hockey : le Palais de glace est un complexe polyvalent qui accueille des compétitions d’autres sports : patinage artistique, boxe, basket-ball, volley-ball, lutte, danse et gymnastique. Régulièrement, des musiciens célèbres donnent des concerts dans l'arène. La capacité d'accueil des tribunes est de 12 300 personnes.

Alexandre Demiantchouk/TASS

Complexe multi-fonctionnel de sport et de concerts situé dans un magnifique parc sur l'île Krestovski.

L'île Krestovski est en train de devenir une zone sportive à part entière ou, en plus de la Sibur Arena, se trouvent un complexe d’athlétisme, une piste cyclable et le stade qui accueillera les matches de la Coupe du monde de football de FIFA en 2018.

Le complexe inclut une grande salle pouvant accueillir 7120 spectateurs. Il avait pour résident le club de basket-ball du Spartak, qui a désormais été remplacé par celui du Zénith. En outre, des compétitions de handball d'Euroligue sont organisées ici et il y a quelques années l'arène a accueilli les Championnats du monde d’arts martiaux.

Le complexe possède un café, un hôtel et un parking gratuit. Une caractéristique importante de la Sibur Arena est qu’on peut y organiser des compétitions handisport.

Nouveau complexe sportif au nord de Saint-Pétersbourg qui comprend un stade de football et quelques terrains de football, une salle de jeux, une arène de plage, une salle pour la pratique du CrossFit ainsi que des restaurants, un spa et un grand club de fitness.

Sur le grand terrain de football il y a un gazon artificiel chauffé, les trois types de cages, un terrain d’une surface de 102 sur 66 m et un tableau d'affichage moderne. S’y tiennent périodiquement des compétitions dans diverses disciplines sportives.

Alexandre Demiantchouk/TASS

Palais des sports aux dimensions imposantes construit à l'échelle soviétique à la fin des années 1960 et appelé Ioubileïny en l'honneur du 50e anniversaire du pouvoir soviétique. C'est la Fédération des syndicats qui a lancé la construction, faisant ainsi un cadeau à la ville.

Une structure à câbles de couverture de l'arène a été utilisée pour la première fois dans la construction du palais des sports. Le résultat est un grand complexe pour 6000 spectateurs. Aujourd’hui encore, cinquante ans après sa construction, il est utilisé selon sa vocation première. Il accueille des compétitions de sports divers, du hockey au handball. Dans la petite enceinte du Palais des sports, les équipes sportives de la Ligue des jeunes de hockey jouent.

Petr Kovalev/TASS

C'est un vieux stade de Saint-Pétersbourg construit en 1800 par l'architecte Vincenzo Brenna. En 1824, la façade du stade a été reconstruite par le grand architecte Carlo Rossi. Une Académie d'athlétisme pour les jeunes se trouve désormais ici. Diverses manifestations sont organisées à l’échelle municipale, par exemple des compétitions d'athlétisme entre écoliers ou des championnats régionaux. Sur le territoire du Stade d'hiver il y a une patinoire, des pistes droites d’une longueur de 100 mètres, une piste couverte de 333 mètres et un terrain de basket.

Petr Kovalev/TASS

Complexe moderne avec revêtement en caoutchouc et éclairage professionnel conçu comme lieu de compétitions et d’entrainements toute l'année. C'est une grande arène avec des pistes circulaires et droites pour la course, ainsi que des espaces séparés pour les différents sauts et le lancer du poids. Il y a régulièrement des championnats nationaux et européens.

Grand stade rénové d’un imposant centre sportif construit sous l’ère soviétique : il y a un terrain de six mille mètres carrés et des pistes de sprint. Athlètes et joueurs de tennis s’y entrainent et démontrent leur potentiel. On y organise aussi des matches de football et d’autres compétitions, telles qu’une étape de la route des jeux internationaux Sport des générations en 2016. Le stade répond aux normes de l'UEFA sur l'infrastructure des stades.

Piotr Kovalev/TASS

Autrefois, c'était l'un des principaux stades de la ville. En 1942, pendant le siège de Léningrad, il y eut un match très important pour les citoyens entre le Dynamo et l'équipe de l'usine métallique de Léningrad. Maintenant, le stade Dynamo ne joue plus un rôle aussi important dans la vie sportive de la ville, mais il y a encore des compétitions dans différentes disciplines. Par exemple, le tournoi des jeunes footballeurs Balle en cuir 2016 a eu lieu dans ce stade.

Alexandre Demiantchouk/TASS

Initialement, le SKK a été construit pour les Jeux olympiques de Moscou de 1980 et a été conçu comme lieu d’organisation d’expositions, de concerts, d’événements sportifs ainsi que de projections de films sur écrans de 33 sur 18 mètres. Trente ans après, le complexe continue d'être utilisé selon sa vocation initiale et une grande variété de compétitions de football, de hockey, de tennis, de patinage artistique et d'autres sports sont organisés ici. La capacité d'accueil des tribunes est de 25 000 personnes.

Alexandre Demiantchouk/TASS

Le centre de hockey possède deux patinoires en glace artificielle : une grande (23 m sur 53) et une petite (18 m sur 4,5). La grande arène est équipée d'un marquage professionnel.

Parfois, Krasnaïa Zvezda accueille des patinages de masse et une boîte de nuit. De temps en temps, il y a des tournois professionnels tels que celui intitulé Les batailles de gladiateurs. Il y a aussi un café qui donne sur la patinoire.

Piotr Kovalev/TASS

C'est un complexe sportif moderne qui a été construit en 2006. Il y a deux piscines : une de 50x25 et l’autre de 25x25 mètres, les deux disposant d'un système électronique de finish Omega et un tableau qui retransmet les compétitions. Les jours de compétition, le Centre de natation peut accueillir 1500 visiteurs. Il y a périodiquement des matches d'équipes nationales et des compétitions de natation et de natation synchronisée, de water-polo, de triathlon, de pentathlon et de diverses disciplines handisport.

Piotr Kovalev/TASS

Dans le centre des sports nautiques, il y a deux piscines professionnelles. La première piscine est réservée à la natation. Faisant 54x25 mètres carrés, elle est équipée de tribunes de spectateurs qui peuvent accueillir jusqu'à un millier de personnes. La deuxième piscine est prévue pour le water-polo, la natation synchronisée et la plongée, elle est légèrement plus petite en taille, mais jusqu'à 1500 spectateurs peuvent être présentes en tribunes. A Nevskaïa volna se tiennent des compétitions régulières de natation, de water-polo, de natation synchronisée et de plongeon. Il y a aussi une école sportive.

Alexandre Demiantchouk/TASS

Sur l'ile Krestovski, des compétitions ont lieu depuis plusieurs siècles. En 1718, Pierre Ier fonda ici la « Flotte de Néva », qui était un bureau conçu pour « enseigner aux fidèle sujets à aimer la mer sans aucune crainte ». Le club nautique Strela, qui fait étalage de ses succès sur le canal Grebnoï, a été fondé en 1864 et porte le nom du bateau britannique Strela qui était au port de Saint-Pétersbourg.

Aujourd’hui, sous le patronage du club, dans la partie ouest du canal Grebnoï, des compétitions d’aviron et de canoë, de triathlon, de motonautisme, de voile et de slalom sont organisées.

Alexandre Demiantchouk/TASS

Le stade a été construit au milieu des années 1960 pour les entrainements et l’organisation de courses de motos internationales au plus haut niveau. Le Mototrek est situé dans le parc Sosnovka sur le site d'une ancienne décharge qui, dans les années 1950, fut nettoyée par des passionnés de sport motocycliste qui était très populaire à l'époque.

Jusqu’à maintenant, on organise de véritables courses sur la piste ainsi que des compétitions de motocross et des cours de karting pour enfants. La longueur du circuit est de 400 mètres. Dans le cadre du stade, différentes sections automobiles et moto fonctionnent et une station-service est ouverte.