Théâtre

ТАСС

Le PTD moderne doit son succès à Lev Dodine. Le metteur en scène a commencé à travailler ici en 1974 et il est devenu directeur artistique permanent du théâtre en 1983. Savoir toucher l'âme des acteurs et du public, voir le théâtre comme un moyen d'explorer la vie en générale et la nature humaine en particulier : le célèbre théâtre psychologique de Dodine a immédiatement acquis des admirateurs. Cela a conduit à l'émergence de performances légendaires telles que Frères et soeurs, par Fiodor Abramov, qui est resté au répertoire pendant 30 ans, de 1985 à 2015 (il y est encore maintenant, mais les acteurs ont changé).

Dans la programmation en cours, La Cerisaie est un tube absolu. Ksenia Rappoport y joue Zaretchnaïa, Elizaveta Boïarskaïa est Varia et Danila Kozlovski campe un Lopakhin tel que les spectateurs restent assis immobiles et passent ensuite des mois à réfléchir au spectacle.

TASS

Les pétersbourgeois adultes se souviennent de l'époque où il fallait « se coucher » devant la porte d'entrée pour acheter un billet dans ce théâtre. Efim Kopelyan, Zinaida Sharko, Evgeny Lebedev, Vladislav Strzelczyk, Pavel Louspekaev, Kirill Lavrov, Oleg Borisov, Sergei Iourski, Iouri Demich, Andrei Toloubeev, ce sont des acteurs qui ont servi au théâtre pendant des dizaines d'années. La plupart des coryphées sont déjà décédés, tandis que Oleg Bassilachvili et Alissa Freindlich, leur camarades, jouent toujours des rôles et le font parfaitement.

Andrey Mogouchy, directeur artistique, a insufflé de la vie dans le théâtre et notamment dans la troupe. Il réunit les méthodes formels et l'école dramatique classique de Russie. En tant que preuve, un spectacle superbe en l'honneur d' Alissa Freindlich qui s'intitule Alissa. Le pays des merveilles rassemble des souvenirs très personnels. Andrey Mogouchy met en scène un spectacle-discussion Que faire ?, adaptation du roman de Tchernychevsky et aussi une pièce contemporaine d'Ivan Vyrypaev sous le titre Pianiye (« Les ivrognes »). Les deux font salle comble.

ТАСС

Le théâtre construit par Carlo Rossi et nommé en l'honneur de l'épouse de Nicolas Ier, Alexandra Fiodorovna, était surnommé la Mecque des metteurs en scène au XXe siècle : Vsevolod Meyerhold, Sergueï Radlov, Nikolai Akimov, Grigoriï Kozintsev, Georgiï Tovstonogov et Igor' Gorbatchev y ont mis en scène des spectacles.  Le directeur artistique actuel du théâtre est Valeri Fokine. Le public et les critiques acceptent avec compréhension et intérêt son désir d'ajouter au répertoire des interprétations originales des œuvres classiques, non seulement pour montrer les découvertes théâtrales nationales, mais aussi inviter des metteurs en scène et des troupes de l'étranger (ici, par exemple, une tournée de la Comédie Française a eu lieu).


ТАСС

Théâtre unique dans lequel, en règle générale, sur la scène il n'y a que deux personnes - Maxim Issaïev et Pavel Semchenko - qui font des choses superbes : Autour d'eux, tout grésille, explose, pétille, nage d'un navire à l'autre, est converti de l'eau en flamme et vice versa par des mécanismes et des illusions d'optiques étranges faites à la main, c'est pour cela que le théâtre est dit « de l’ingénieur ». Il est souvent difficile de trouver le truc derrière ces tours, mais cela n'est pas importants : il n'y a rien d'unanime ici et chacun peut imaginer et construire le sujet qui lui est propre et intéressant. Fantaisie et bonne humeur, c'est tout ce qui est nécessaire.

En dépit d’une histoire longue de 25 ans, le théâtre АKHЕ n'a pas de salle propre, de sorte qu'ils sont invités à présenter les performances dans d’autres théâtres ou dans des endroits inhabituels comme la forteresse Pierre et Paul et le Musée de l'Eau.

ТАСС

Le Théâtre Mariinski est sur le point de quitter son bâtiment historique et se déplacera sur une nouvelle scène, derrière le canal Krioukov, dans le Mariinski-2. Ladite deuxième scène du Théâtre Mariinski est équipée à l'intérieur d’une machinerie moderne et offre des salles de répétition spacieuses, des dépôts de stockage du décor pratiques, une grande salle et plusieurs salles de chambre ainsi qu'une buvette.

En ce qui concerne le répertoire, le directeur artistique du Théâtre Mariinski, Valeri Guerguiev, recommande personnellement d’assister à l'opéra-tétralogie Der Ring des Nibelungen de Richard Wagner (vous pouvez le voir seulement en Russie), l'opéra La Traviata de Giuseppe Verdi mis en scène par le réalisateur britannique Claudia Solti et Le Gaucher, basé sur le roman de l'écrivain Nikolaï Leskov, la drame musical Khovanchtchina de Modeste Moussorgski, l'opéra Semen Kotko de Sergueï Prokofiev et l'opéra-dilogie Les Troyens d’Hector Berlioz.

La salle du théâtre Mariinski possède une excellente acoustique conçue par l'architecte japonais Toyota. Les artistes et le public l'apprécient beaucoup. Ce sont les concerts d'orgue, les performances des solistes et des orchestres (de Mariinski et des artistes en tournée) qu'on peut et qu'il faut écouter ici.

ТАСС

Sur la scène du petit théâtre d'opéra, Natalia Ossipova et Ivan Vassiliev dansent en solistes après avoir déménagé du Théâtre Bolchoï. Il y a des festivals de ballet et dans les salles de répétition vit encore l'esprit du grand chorégraphe Nacho Duato, qui a récemment quitté le théâtre et a accoutumé les spectateurs à apprécier le ballet moderne. Certains opéras tel que La Juive, dans lequel les rôles principaux sont joués par Tatiana Riagouzova et Neil Shikoff, nécessitent l'achat des billets quelques mois en avance.