Restaurants pour tous les jours

Inna Mendelsohn/Welcome2018.com

Situé dans un centre commercial, ce restaurant mériterait un bâtiment rien qu’à lui en centre-ville. Le décor reproduit minutieusement un pub anglais avec au milieu de la salle une jolie cuisine ouverte où mijotent des plats et où officie le chef cuisinier Alexandre Stepanov. Stepanov a créé sa carte en s’inspirant des goûts gastronomiques des cuisiniers stars Gordon Ramsay et Jamie Oliver. Truite à la vapeur à la sauce mangue-piment chili, poulet farci de fromage et de menthe accompagné de tartare de légumes séchés, rôti de veau à la crème de maïs, pommes de terre frites aux girolles, etc. De temps en temps, le pub organise des dégustations d’assiettes composées ou de vins, et des diners, dont l’argent collecté part aux organismes caritatifs. Il met en place aussi des five-o-clock où le thé est gratuit. 

Inna Mendelsohn/Welcome2018.com

Ce restaurant vous amène loin de l’agitation de la ville et de l’actualité. La carte, comme le décor, sont empreints de la nostalgie du temps de l’époque soviétique. « Tant que la nourriture est copieuse et bonne, nous sommes avec toi, chère patrie! » : telle est la devise qui accueille les clients à l’entrée. L’espace est divisé en plusieurs zones, il y a une salle caucasienne et le bureau du fonctionnaire du parti. Parfois, les clients jouent de l’accordéon. Au menu : salade vinaigrette avec du hareng, salade Stolitchny, plats de viande gourmands caucasiens, soupe aux petits pois, soupe khartcho, boulettes à la Kiev, kvas et des centaines de plats que l’on peut retrouver dans le Livre de la bonne et saine alimentation. Le restaurant se situe près du quai et du parc Gorki, alors n’hésitez pas à y venir avec les enfants pendant les ballades. Il existe un menu pour eux avec des plats portant des noms marrants, « Liouliachka » ou « Chaïbou, chaïbou ». 

Inna Mendelshon/Welcome2018.com

Café démocratique appartenant à une chaîne, où l’on trouve des pizzas de toutes sortes, y compris sucrées, aux fruits rouges et au lait concentré sucré. La carte contient deux dizaines de variétés de pizzas à la pâte fine et à la garniture généreuse. À part la pizza, on propose ici quelques variétés de salades, frites, sandwichs, muffins et cookies. Rapide, bon et pas cher. La ville compte six cafés de cette chaîne ce qui résout le problème de restauration rapide.

Restaurant raffiné avec des nappes blanches situé dans un hôtel. On y propose des plats traditionnels russes, mais pas que : toasts au caviar rouge, blinis au saumon, rouleaux de printemps aux crevettes, salade Stolitchny, solianka, porc à la sauce aux pommes et au cognac. Le choix d’alcool n’est pas énorme, mais on y propose toute sorte de vins et de boissons fortes comme du whisky, du rhum, de la tequila, de la vodka et des cognacs. Il existe un menu enfants où l’on trouve, en plus des frites et pâtes habituelles, des juliennes et des canapés. 

Inna Mendelshon/Welcome2018.com

Café de ville situé dans un centre commercial. Le décor ne détourne pas l’attention de la nourriture et instaure l’ambiance pour un repas rapide et agréable : tableau à craie, minimum d’ornements et public agréable constitué principalement de jeunes. La carte est simple mais bien pensée et la nourriture est très bonne. Le soir cet endroit se transforme en club où l’on tient des conférences et organise des soirées thématiques avec des musiciens. De 10h à 12h, un petit-déjeuner simple est proposé.

Inna Mendelshon/Welcome2018.com

Petit café pour une vingtaine de personnes, toujours plein, car les plats sont bons et les clients accueillis comme s’ils arrivaient chez eux. Il se situe dans la partie historique de la ville. La modeste carte, écrite sur un brouillon, comporte des pâtes, des pizzas, des soupes et des salades. On ne fait pas de nouvelles expériences avec les recettes, tout est préparé dans un grand respect des traditions. Par exemple, la pizza Margherita suit à la lettre la recette du livre de cuisine, et la pizza aux fruits de mer a une garniture vraiment généreuse. La pizza peut être emportée. Dans le cadre de la formule du midi, si vous commandez une pizza, une soupe est offerte. 

Inna Mendelsohn/Welcome2018.com

Un café familial et agréable ouvert dans un ancien appartement d’une vieille maison, avec beaucoup de bois, abat-jours cosy, briques et murs bleus comme dans une maison de campagne. Il propose du thé, du café, des desserts variés, ainsi que des pâtes, soupes et salades. Le public est composé de gens sympathiques de tous âges, qui aiment s’installer aux tables recouvertes d’une nappe blanche près des baies vitrées autour d’un cacao. Le café ouvre à 8h du matin, et c’est un des meilleurs endroits de Samara pour les petits-déjeuners. 

Inna Mendelshon/Welcome2018.com

Une pâtisserie très agréable qui propose un large choix de gâteaux extrêmement appétissants et fait partie d’une chaîne. Les yeux des enfants brillent devant la vitrine. Toffee, brownie exotique, chou à la cerise, basilic royal, oursons et chatons en chocolat, Pavlova, abricot-sarrasin sont les noms des desserts de la marque. De plus, on y fabrique des brioches et du pain et prépare des gâteaux à la commande : le Gryffondor décoré d’une grosse chouette blanche, le Buratino, le gâteau en forme du chewing-gum populaire « Love is... », et une multitude de gâteaux pour les mariages et fêtes d’entreprise. Pâtissière de formation, la fondatrice du café, Maria Volik, a fait ses études à l’école d’art culinaire de Paris Le Cordon Bleu et travaillé dans la pâtisserie française d’Emmanuel Hamon. 

C’est un endroit important pour la ville qui grouille de monde bien qu’il se situe loin du centre historique. Le restaurant n’a pas de concept particulier, il propose de la cuisine européenne, les plats sont simples mais préparés avec amour. Le principe de base des cuisiniers est de préparer des plats avec des produits locaux et saisonniers, c’est pourquoi la carte est souvent renouvelée. La carte compte plusieurs plats ayant fait leurs preuves : salade César à la poitrine de poulet, salade Olivier avec du rôti de bœuf, soupe au poulet et vermicelles, bœuf Stroganoff et pâtes Carbonara. Il y a aussi quelques plats rares comme la soupe de la citrouille cuite avec la viande de crabe de Kamtchatka, ou encore le tartare de crabe de Kamtchatka. Le restaurant n’oublie jamais les fêtes, comme la Saint-Valentin ou le 23 février, et organise toujours une soirée à l’occasion. Une formule du midi est proposée en semaine entre 12h et 16h. Bien qu’il s’agisse d’une formule, elle n’a pas de prix fixe et chaque plat a son tarif. 

Inna Mendelsohn/Welcome2018.com

Ce café de chaîne a rajouté le préfixe éco à son nom, ce qui laisse entendre que la nourriture est très bonne pour la santé.  En fait, c’est plutôt le décor qui joue le rôle de l’élément écologique ici, avec les murs couverts de mousse et l’herbe fraîche qui pousse dans toutes les fissures. La carte propose un choix standard pour un café de ville de milieu de gamme, dont le but est de satisfaire ses clients et de nourrir le passant affamé. La carte comprend burgers, pizzas, sushis et grillades. Les plats sont simples mais l’endroit est toujours plein. De plus, le restaurant a mis en place un système de bonus ce qui permet aux clients fidèles de payer parfois leur commande avec les points cumulés. L’établissement possède une salle pour enfants et un menu pour les petits. Il est possible de commander la livraison à domicile via le site internet.