Manifestations

Yegor Aleïev/TASS
Tous les ans au début du mois de juin la Mordovie fête son Akcha Kelou, ou « bouleau blanc ». Akcha Kelou est la fête d’adieux au printemps. Les maisons sont décorées de branches de bouleau, dès le petit matin les femmes, vêtues de façon traditionnelle, se réunissent pour des chants célébrant la nature. Durant la fête sont organisées des compétitions de lutte auxquelles participent les hommes comme les femmes. Cette fête a lieu tous les ans au district Zoubovo-Polianski de Mordovie.
 Yegor Aleïev/TASS
Au mois de juillet, les Mordves célèbrent une autre fête, Rasken Ozsk, ce qui veut dire « prière familiale » en langue erzya. Autrefois, les prières avaient lieu près de clairières, car les Mordves vénéraient les arbres. Les Erzas et les Mokchas étaient paysans, ils priaient pour une bonne récolte. Aujourd’hui cette fête est dépourvue de tout caractère religieux. C’est un événement qui réunit plusieurs représentants du peuple finno-ougrien. Pour les touristes et les ethnographes amateurs, Rasken Ozsk est une belle occasion de participer à des rites traditionnels hauts en couleur. La fête a lieu sur une colline près du village Tchoukali du district Bolcheïgnatski.
Mitia Alechkovskiï/TASS
En octobre, la ville de Saransk devient la capitale russe de jazz. Le célèbre musicien Igor Boutmane parraine le festival de jazz des adolescents appelé " Jeune Veïssé-Jazz ". Cet événement précède le festival international Veïssé-Jazz qui réunit des musiciens du monde entier. En 2016, le festival a fêté son quinzième anniversaire.
Yegor Aleïev/TASS
En 2016, le festival Choumbrat, Mordovie! de Saransk a fêté son 20ème anniversaire. Pendant deux mois, des professionnels des arts appliqués montrent leur savoir-faire. L’année dernière, 95 000 personnes y ont participé, nombre jamais atteint jusque-là. Ce festival, qui réunit de nombreux représentants de tous les peuples finno-ougriens, plaira à tous les ethnographes amateurs.