Une promenade dans le centre ville

Centre de Sotchi avec ses ruelles et places, le parc d’attractions et le port marin, les quais, le Théâtre de l’hiver et la cathédrale de l’ Archange Mihail est connue de l’enfance pour nombreux de Russes - près de la moitié du pays a visité au minimum une fois cette ville. Il est possible de parcourir le trajet en deux ou trois heures, mais vous pouvez dédier la journée entière..

Sergey Uzakov/TASS

Située au cœur de la station balnéaire, la gare de Sotchi peut être en même temps le point de départ et d’arrivée pour les promenades. De là, vous pouvez aller presque partout dans la ville et à la côte presque sans arrêt, mais il vaut dédier quelques minutes pour faire la connaissance avec bâtiment de la gare. Murs blancs, de hautes arches, colonnes de marbre, stuc, portes en bois massifs, cours avec des fontaines et parterres de fleurs la rendent différente de n’importe quelle gare de la Russie, sauf  son « frère jumeau » - la station à Simferopol.  Le grand architecte de Moscou Alexey Duchkin les a créé, et il a fait «l’erreur» dans ses deux projets - ordre aléatoire des signes du zodiaque sur l'horloge de la tour.. La tour elle-même, s’élevant au-dessus du centre de la ville, est devenue l’un des symboles de Sotchi. La gare est apparue au début de 1950 et après presque 20 ans a été reconnue comme  le monument architectural de signification fédérale aussi que les autres œuvres de l’architecte célèbres pour ses projets des stations de Metro de la capitale. Pour les touristes à la gare il y a plusieurs magasins de souvenirs, agences d’ excursions et bureau d’hébergement.

Aleksandr Demiantchouk/TASS

1,5 km de la gare se trouve la porte de la mer de Sotchi. La station navale a été construite comme le palais et déclarée comme le monument d’architecture. Le bâtiment, qui est aujourd'hui le centre commercial et de divertissement, a été construit au milieu du XXe siècle par les architectes Karo Halabyan et Leonid Karlik. La Colonnade majestueuse, arcades, escaliers et arches, ainsi que la tour de 70 mètres avec une flèche le rendent semblable à l’Amirauté à Saint-Pétersbourg. La tour centrale est ornée d’un ensemble sculptural : les figures de filles représentent les saisons, les hommes représentent les parties du monde, et les dauphins sont un symbole de la richesse de la côte de la mer Noire. Après une rénovation complète et la construction de nouveaux bâtiments sur la jetée nord le port de passagers à Sotchi est devenu le plus grand sur la mer Noire, il est ouvert à l'entrée des grands navires pendant toute l'année. Il accueille régulièrement des expositions croisière et régate mondiaux. 

Près du port il y a deux monuments intéressants. Le premier se trouve dans le parc en face de la rotonde-à l’empereur russe Peter le Grand, qui voulait amener la Russie à trois mers, Baltique, d’Azov et le mer Noir, bien qu’il n’a pas réussi à mettre en place une flotte sur la dernière. Le deuxième monument est près de l’ombre des platanes sur la jetée sud illustre l’adieu des héros de la comédie soviétique populaire « Le bras de diamant » en croisière étranger. Cette scène a été filmée dans le port de Sotchi.

Aleksandr Demiantchouk/TASS

Construction de la première et la principale cathédrale orthodoxe sur le territoire de district de la mer Noire a commencé en 1874, mais en raison de difficultés de financement a duré 16 ans. Pour la construction du temple ont été utilisés les pierres des murs d'un fort militaire Alexandrie, duquel a commencé la ville de Sotchi et dont les ruines on peut voir à quelques mètres de la cathédrale. 

Conçu par l’architecte Alexander Kaminsky, l’église blanche comme la neige est faite sous la forme d’une croix de quatre extrémités avec la branche de façade allongé. Branches de la croix du bâtiment sont couvertes des voûtes, et le centre - d’une coupole. La longueur du bâtiment de la principale cathédrale orthodoxe de Sotchi-25 mètres, la largeur est de 17 mètres, l’hauteur de la tour de la cloche est de 34 mètres. 

Dans les années 1930 le temple est devenu un grenier et pendant la grande guerre patriotique à nouveau a  ouvert aux paroissiens. En dépit de plus d'un siècle de l’histoire et deux reconstruction, la cathédrale de l'Archange Mihail, qui est considéré comme le saint patron de Sotchi aujourd'hui ressemble presque les même que pendant le premier service de culte.

Artur Lebedev/TASS

Parc balnéaire, également connu comme la quai supérieure de la mer, prolongée de la salle de concert « Festival » à la place avant le Théâtre d'hiver. Il s’agit d’un endroit idéal pour les balades et loisirs à nombreux bancs donnant sur la mer et le port. Un des plus beaux bâtiments ici- l’hôtel « Primorskaya ». Son bâtiment principal avec le balcon blanc comme neige et  façades de la couleur du sable qui donne à la mer a été construit en 1936 selon le projet de l’architecte Jan Rebajn. Aujourd'hui  il est reconnu comme un monument de l’architecture. Près de l'hôtel situé au milieu des palmiers s'étend langoureusement au soleil  une célèbre panthère en bronze de Sotchi.

Pas loin de l’hôtel, à l’ombre des arbres se trouve une bibliothèque d’ Alexander Puchkin comme un petit château et derrière il y a un monument de « Anchor et Cannon ». Il est installé en 1913 en l’honneur du 75 anniversaire depuis le signet du fort Alexandria, duquel Sotchi a débuté, et du 300 anniversaire de la dynastie des Romanov. Dans le milieu du 20e siècle  on a dédié le monument en plus à  la victoire dans la guerre russo-turque de 1828-1829. Parties de la chanson ont déjà plus de deux cents ans : canon en fonte a été fait en 1807, et l'ancre a été coulé en 1779 à l'usine de Votkinsk et a été retiré du navire militaire russe qui s’est noyé dans une tempête.

Le parc balnéaire comprend deux corps d’Université Olympique International russe.

Artur Lebedev/TASS

La place en face du Théâtre de l’hiver est l’un des lieux principaux d’événements urbains. Pendant la semaine ici il y a un parking et les jours fériés et les jours de festivals la circulation automobile est fermée. De la place commencent les processions festives et des défilés de 1er mai et le jour de la Victoire, sur la scène, qui est placée sur les grandes degrés du théâtre, jouent des artistes. La plus célèbre fête sur la place se déroule à pendant les jours du festival international du film « Kinotavr ». Il y a un tapis rouge, sur lequel des stars des films russes et mondiaux  passent dans le théâtre, mais aussi l’auditorium pour voir des films en plein air. La place est entourée d’un petit jardin, où il y a quelques années est apparu le bjuvet avec de l'eau minérale locale « Plastunskaya » que vous pouvez essayer gratuitement.

Artur Lebedev/TASS

Le lieu principal de promenade à Sotchi est le quai : une bande étroite entre la mer et la côte rocheuse, qui s’étend du port maritime au cirque. C’est un endroit le plus animé de Sotchi en été. L'amour et la popularité parmi les résidents et les touristes la quai a gagné par une longue bande de plage, divisée en sections plus petites par des brise-lames, qui sont équipés de chaises longues et aerary, douches et cabines de massage et autres accessoires de plage, même le théâtre en plein air. Ici travaillent toutes sortes de restaurants et cafés en plain air ou sous le toit. 

Les amateurs du shopping pourront profiter d’une variété de boutiques et magasins de souvenirs, les vacanciers avec des enfants aimeront les attractions, les autres vacanciers pourront regarder les shows des artistes, danseurs, musiciens et même les fabricants de sucrerie de coton. 

Vers la quai de mer sorte le célèbre hôtel « Zhemtchuzhina » où s’arrêtent les stars du cinéma russe pendant le festival international « Kinotavr » .

Artur Lebedev/TASS

La statue du Dieu de la mer avec le trident est installée sur une des plages contrairement à l’ hôtel « Primorskaya ». La première version de la statue a été créée de bois par le sculpteur Vladimir Guslev  et s’y trouvait plus d’une dizaine d’années, devenant l’un des symboles de la station balnéaire. Aujourd'hui on peut voir son image sur vieilles cartes postales et brochures sur Sotchi, comme la chaleur du soleil, la pluie et les embruns ont détruit une sculpture en bois. Neptune moderne est fait en béton et est aussi aimé par les résidents et les touristes.

Artur Lebedev/TASS

Les jeux olympiques de 2014 ont offert à la ville un port de mer mis à jour, qui s’est expansé jusqu'à l’estuaire de la rivière Sotchi. La place de la jetée du nord du port de la mer offre une vue extraordinaire sur le centre, ainsi que sur la côte de district de Lazarevskiy. La ville est particulièrement belle dans la soirée et la nuit, illuminée par des milliers de lumières. Les athlètes ont aimé une nouvelle zone d'asphalte lisse, idéal pour le patin à roulettes et la planche à roulettes. Couples d’amoureux préfèrent voir ici couchers de soleil, balançant ses jambes des clôtures, malgré les interdictions. Cette place est devenue connue dans tout le pays en automne de 2015, lorsqu’on a installé une grande scène et le festival de musique « Nouvelle vague » a pris place ici.