Bars sportifs

Mikhaïl Mordassov/TASS

Brasserie près de l’aéroport de Sotchi. Établissement spacieux, où il y a tellement de place que même en étant assis à la même table il faudra parler fort. On vient dans ce bar pour regarder des retransmissions sportives tout en buvant de la bière. 

Il y a des dizaines de types de bières à la carte, la sélection changeant souvent, mais au Baden-Baden on honore les traditions allemandes de préparation et de service de la bière, ce qui est habile et amusant en définitive. En guise de hors-d’œuvre, on prépare des accompagnements classiques pour la bière : oreilles de porc, saucisses, côtes et la truite de montagne, inévitable à Sotchi. Pendant les Jeux Olympiques de Sotchi 2014, Baden-Baden était l’un des établissements les plus prisés en ville. 

Mikhaïl Mordassov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.

Bar à bières, situé au dernier étage d’un centre commercial non loin du port. L’établissement est décoré sans fioritures, ses prix sont abordables et il y a une foule de visiteurs. Ce côté bon marché définit le caractère de l’établissement, ainsi il ne faut pas s’attendre à un service rapide et aux petits soins. 

Le bar ferme tard, et même quand la vie se calme dans le magasin, sous son toit on continue à boire de la bière, à regarder du football et à s’amuser. On y trouve plusieurs types de bières à la pression provenant de sa propre brasserie (les connaisseurs viennent pour ça) et une longue carte, dont chaque plat constituera un bon accompagnement : saucisses bavaroises, crevettes frites, oreilles de porc et bien d’autres choses. 

Mieux vaut réserver sa place les jours de matches importants. Par temps chaud, il est plaisant de prendre place avec une bière sur la véranda et de regarder l’allée de palmiers.  

Mikhaïl Mordassov/TASS
Commander L'ANO Orgkomitet Russie-2018 n'est pas responsable des services fournis par des tiers pour la réservation de places dans des établissements de restauration.

Restaurant sérieux disposant de sa propre brasserie qu’il est même possible de visiter. La bière, comme l’indique Stargorod, respecte toutes les normes et exigences tchèques. Il en existe quatre sortes, et chacune d’elle a une riche histoire. La cuisine servie est également tchèque, et le même soin est apporté aux ingrédients et aux recettes. La carte comporte de nombreuses références, du jarret de porc traditionnel aux nombreuses accompagnements pour la bière. Il y a une section à part avec des saucisses faites maison. Par-dessus le marché, tous les soirs à Stargorod on cuit au four une belle carcasse (de mouton, de volaille ou de porcelet). 

Le restaurant est situé au bord de la mer, voilà pourquoi, même si vous êtes insensible à la bière, essayez de venir ici car la vue depuis la véranda est sacrément belle. Après le coucher du soleil, on peut aller regarder des retransmissions sportives ou écouter le master-class d’un chef cuisinier.