Stades et palais des sports

Stanislav Krassilnikov/TASS

Le circuit construit à Imeretinski est l’un des sites sportifs les plus populaires et prisés de Sotchi. L’objectif principal du circuit est l’organisation annuelle du Grand Prix de Russie de Formule 1. Toutefois, le reste du temps la piste n’est pas vide. Diverses courses et compétitions russes et internationales s’y déroulent. 

Comptant parmi les meilleurs circuits du monde, il accueille régulièrement des étapes de la Coupe de Russie de course sur circuit ovale Mitjet 2L, et a aussi vu se disputer le championnat des TCR International Series. L’athlétisme s’est également emparé du circuit puisque le premier semi-marathon de Sotchi y a été organisé. L’autodrome accueille aussi le championnat de Russie de triathlon IRONSTAR 226 SOCHI et les compétitions internationales de course de fauteuils roulants sportifs Rezept-Sport Wheelchair racing.

Artur Lebedev/TASS

Palais de glace le plus surprenant du parc Olympique, attirant immédiatement l’attention de tous les touristes, cet Iceberg bleu et blanc semble surgir des flots. Il a été construit pour les Jeux Olympiques de 2014 pour les performances des patineurs artistiques et les compétitions de short-track, qui pouvaient être suivies par 12 000 spectateurs. L’une des caractéristiques du palais est l’existence de deux microclimats : un en tribunes et un sur la glace, ce qui permet aux spectateurs de profiter du spectacle en vêtements légers d’été. 

Le revêtement glacé de l’Iceberg est lui aussi unique et peut être modifié en fonction du type de compétition, qu’il s’agisse de patinage artistique ou de short-track. En outre, on peut organiser dans le palais des compétitions de sports d’été grâce au revêtement spécial terracover qui s’appose directement sur la glace. 

Après les Jeux Olympiques de 2014, Iceberg a accueilli des compétitions internationales et nationales de patinage artistique et de short-track, de danse sportive, d’escrime et de marche sportive. Les shows sur glace du célèbre patineur artistique et producteur Ilia Averboukh ont reçu un titre de résidence permanent dans le palais.

Dans le district de Khosta de Sotchi, près du yacht club, se trouve un site sportif important du petit Sotchi, le Stade central, nommé en l’honneur du footballeur soviétique Slava Metreveli, natif de la ville. Le stade a été construit en 1964 et entre aujourd’hui dans le complexe du Centre fédéral de préparation sportive du sud, qui est devenu le camp d’entraînement des équipes russes olympiques et paralympiques. 

Dans le cadre de la mise à jour « olympique » du stade, pouvant accueillir plus de dix mille spectateurs, un éclairage puissant a été installé, permettant d’accueillir aisément des matches pendant la nuit. Ici, on est également fier du terrain de football à la pelouse naturelle. Les entraînements de différentes équipes et, bien sûr, des tournois internationaux et nationaux, se déroulent régulièrement dans ce stade. Les rugbymen y organisent également des matches spectaculaires. Le stade a vu se disputer des rencontres des sélections de Russie, de Géorgie et d’Allemagne dans le cadre du championnat d’Europe.

Rouslan Chamoukov/ТАSS

Arène sportive la plus modeste du parc Olympique, le Ledianoï koub (« Cube glacé ») est l’une des installations sportives les plus fréquentées et les plus intéressantes. Petit par rapport aux autres arènes, le bâtiment bleu et gris à la forme presque carrée se situe entre le palais des sports Bolchoï et l’Adler-Arena. 

De par sa conception, le Cube glacé peut être démonté à tout moment et déplacé à un autre endroit. Pendant les Jeux olympiques de 2014, il accueillait les épreuves de curling. 

Aujourd’hui, ce palais de glace d’une capacité de près de trois mille spectateurs est devenue une salle de concert. On y a organisé le tournage de l’émission télévisée populaire Comedy Club, des vedettes de la scène russe s’y sont produites, et il a même accueilli la comédie musicale 3D Pola Negri, étoile d’Hollywood. Néanmoins, le Cube glacé accueille toujours les championnats du monde de curling.

Artur Lebedev/TASS

Le célèbre Palais de glace en forme de grosse goutte du parc Olympique est devenu l’une des installations sportives les plus prisées de Sotchi après les JO 2014, durant lesquels il a accueilli les principaux matches du tournoi de hockey. L’arène du Bolchoï a vu se dérouler le championnat du monde de hockey des jeunes en 2013, la Coupe de Pervy kanal et d’autres manifestations, mais pas uniquement sportives : les artistes y ayant organisé de grands shows sont tombés amoureux du Bolchoï.

En 2014, les hockeyeurs ont pris possession du palais, et le club local de Sotchi, participant à la Ligue de hockey continentale, y a élu domicile. Le jour des matches de hockey, les tribunes peuvent accueillir 12 000 spectateurs et il n’y a presque pas de sièges libres. 

Le Bolchoï est considéré comme la patinoire la plus moderne et la mieux équipée du pays. Ne serait-ce que l’énorme cube média, accroché au plafond, qui diffuse les meilleurs moments des rencontres de hockey.