Théâtres et salles de concert

АAleksandr Demiantchouk/TASS

En 1959, le Théâtre Vert a été construit en plein air dans le plus grand parc d'attractions de Sotchi. Construit pour 1.6 milles spectateurs, il est maintenant considéré comme la deuxième place pour les représentations des tournées dans la ville après la salle de concert "Festival". L'accueil chaleureux attend les pop stars russes et les humoristes ici, les musiciens de rock font la salle comble. Pour écouter un concert, il n'est pas toujours nécessaire d'acheter un billet, on peut se promener dans des nombreux sentiers du parc. Comme tous les espaces en plein air, le théâtre n'est ouvert qu'en été.

Guichet : 11h00-13h00, 14h00-18h00.

Sergeï Bobylev/TASS

La salle de concert "Festival" a reçu les premiers spectateurs au juillet 1979 et désormais reste l'espace des représentations le plus visité de Sotchi. En été, plus de 2500 de spectateurs assistent aux concerts de la musique pop russe et étrangère. Cette scène est familière, même à ceux qui n'ont jamais étaient à Sotchi, grâce à de nombreuses émissions de télévision et des tournages. 

La salle "Festival" a été construite d'après les dessins du groupe d'architectes dirigé par Victor Choulrikhter. Selon ses caractéristiques multifonctionnnelles et le caractère unique du projet, la salle de concert "Festival" a été le numéro un dans le pays : la salle et le hall sont recouverts d'un toit de la construction en aluminium et les parois latérales sont absentes. Tout au long de son histoire, la salle de concert a accueilli plus de sept millions de spectateurs qui ont applaudi les musiciens, les commandes de Club des Joyeux et des Ingénieux (KVN), des satiriques, les participants des festivals russes et internationaux et des artistes de différents genres.

Sergeï Bobylev/TASS

La salle de la musique d'orgue et de chambre au nom d'Alissa Debolskaia, construit au milieu des années 1960 par l'architecte Evgeniï Serdioukov, n'a pas changé en apparence pour un demi-siècle, elle a conservé la mosaïque unique sur la façade et le jardin intérieur avec des plantes exotiques. L'orgue de la production tchécoslovaque Rieger-Kloss de 2.5 mille tubes a été installé dans la salle de concert en 1986. Le premier concert a donné un grand organiste Garri Grodberg. 
Grâce à l'acoustique unique de la salle prévue pour seulement 340 spectateurs, il peut y avoir des concerts d'orgue, symphoniques, de la musique de chambre, de la musique chorale et vocale. Jusqu'à présent, la salle d'orgue reste la scène principale académique des concerts de Sotchi. Ce n'est pas uniquement l'orchestre philharmonique de Sotchi qui travaille ici, mais elle accueille aussi des festivals internationaux, réunissant des artistes des États-Unis, de la Chine, de la France, d'Italie, d'Estonie, du Canada, d'Allemagne, de la Finlande, de la Grande-Bretagne, de la Turquie, d'Israël, du Maroc, de la Serbie. 

Sergeï Bobylev/TASS

Caché de l'agitation de la ville dans un parc verdoyant au nom Frounze, un théâtre d'été confortable est situé près de la mer. La forme ronde et la colonnade le long des murs du théâtre rappellent le palais, comme dans le théâtre d'hiver, mais pour le théâtre d'été c'est le ciel qui sert du toit. Ainsi, il a été construit en 1937 d'après le projet d'architecte Vasiliï Krolevets. La place devant le bâtiment est orné d'une petite fontaine et d'une passerelle des bustes de compositeurs. 
L'histoire du théâtre a connu des années de prospérité et d'extinction. Plusieurs fois, il a été rafraîchi et restauré. Un an avant les Jeux olympiques d'hiver de 2014, il a rouvert ses portes - cette fois comme un théâtre-cabaret. Malgré le fait que la ventilation moderne et le système de chauffage remettent d'accueillir des concerts tout au long de l'année, le théâtre n'est ouvert qu'en été.

Sergeï Bobylev/TASS

Le théâtre d'hiver est apparu à Sotchi en 1937 et il est devenu l'un de ses cartes de visite. Un bel immeuble qui est le monument architectural de la Russie, a été construit d'après le projet de Konstantin Tchernopiatov. Le théâtre semble particulièrement aérien grâce aux 88 colonnes qui entourent le bâtiment. Au-dessus du fronton se pavanent trois déesses comme descendues du ciel - Melpomène, Terpsichore et Thalia sculptées par Vera Mukhina.

La vie du théâtre, qui a été construit en trois ans, a commencé à mai 1938 par la mise en scène de l'opéra "La Fiancée du tsar" de Nikolaï Rimski-Korsakov. Depuis lors, les meilleures troupes du pays interviennent sur cette scène. Le théâtre n'a pas de troupe permanente, mais lors des tournées les spectateurs applaudissent les troupes de Théâtre Bolchoï et Théâtre Maly, Théâtre académique de la Satire de Moscou, Théâtre Mossovet, Théâtre Mariinsky et d'autres. Toutes ces années, le Théâtre d'hiver reste l'un des sites culturels principaux de la ville où les festivals des artistes bien connus - Iouri Bachmet et Denis Matsouïev, Igor Butman et Iouri Grigorovitch - sont organisés. Le Théâtre d'hiver accueille des cérémonies du festival principal du cinéma russe "Kinotavr".