A la suite de Mourinho

Comment devenir l'entraîneur professionnel de football

04 Avril

Je veux devenir l'entraîneur professionnel de football. Est-il nécessaire d’avoir la formation sportive ?

Ce n’est pas nécessaire. Selon l'ordre de Sedesol pour l’emploi l'entraîneur, on doit avoir une formation professionnel supérieur ou secondaire, soit physique ou n’importe quel mais avec une formation professionnelle supplémentaire dans le domaine de l’éducation physique et du sport. Néanmoins le même ordre implique cependant une exception des règles.  Ainsi, en l'absence de la formation de profil on peut  vous prendre au travail après le passage de l'attestation sur l'appropriation de la catégorie d'entraîneur. Au total il y a 5 catégories : deuxième, premier, supérieur, national et l'Olympe, et en outre deuxième, premier et supérieur peuvent accorder par la commission organisée par  l’école de sport.

Ainsi, si l'école est intéressée par l'entraîneur sans formation de profil, elle a la possibilité de le procurer un emploi.

Quelles sont les exigences présentées aux entraîneurs d’enfant?

Plusieurs écoles ne se limitent pas à l'exigence d'avoir la catégorie d'entraîneur et la formation de profil. Par exemple, le règlement du championnat de Moscou entre les écoles sportives pour enfants et adolescents oblige chez tous les entraîneurs se trouvant a feuille d’appel d’offres, passer l'obtention d'une licence dans l'Académie de la maîtrise d'entraîneur de la Russie.

© Stanislav Krasilnikov/TASS

Quelles licences on peut recevoir dans l'Académie de la maîtrise d’entraîneur ?

C, B-de la jeunesse, A-de la jeunesse, les B-l’UEFA, A-l’UEFA et l’UEFA PRO. Les entraîneurs de préparation physique et les entraîneurs au travail avec les goals sont passibles de l'obtention d'une licence. Le programme "des licences de la jeunesse" est conçu pour fonctionner avec des jeunes footballeurs, "l'UEFA" – avec des professionnels plus âgés, cependant au désir on peut recevoir tous les deux pour cela il faut passer la différence dans les plans d'études. Pour continuer l'enseignement sur la licence du niveau suivant, il est nécessaire de travailler au moins de l'année avec celle déjà disponible.

Est-il suffit la licence C pour le travail avec les enfants ?

Oui. La licence C permet de travailler dans les équipes pour enfants et adolescents, les clubs d'amateur, les clubs LFN (la ligue de football nationale), du 2ème division et les équipes doublant des clubs du Premier-ligue Russe de football.

De quoi consiste l'enseignement pour la licence C ?

L'enseignement à temps plein, comprend 124 heures de “théorie et méthodologie du football des jeunes ". Les cours passent aux jours ouvrables du matin au soir pendant quelques semaines. En fin les stagiaires passent l'examen de deux jours comprenant la théorie et la pratique. La partie pratique sous-entend la défense du plan-résumé de l'étude d'entraînement, théorique – la réponse aux questions d'examen sur un billet.
© Valery Matycin/ TASS

Dans quelles villes on peut passer l'obtention d'une licence ? S'il y a un enseignement à distance ?

On ne peut pas enseigner à distance, la visite de tous les cours est obligatoire. On peut recevoir la licence C dans les centres d'entraînement régionaux des entraîneurs, qui sont disposés à Moscou, Saint-Pétersbourg, Omsk, Yaroslavl, Voronej, Krasnodar et Volgograd. On peut recevoir toutes les autres licences seulement dans l'Académie de la maîtrise d'entraîneur à Moscou.

Y a-t-il une limite d’âge dans la profession ?

Non, mais dans l'Académie de la maîtrise d'entraîneur accordent une licence seulement aux entraîneurs avec la formation supérieure. Ainsi, la majorité écrasante de ses diplômés est plus aînée que 20 ans.

Quelqu'un des entraîneurs connus russes est sorti du football des jaunes ?

Oui, par exemple, Léonid Slutsky (l'entraîneur honoré  de la Russie, sous sa direction de CSKA a gagné trois fois le championnat, deux fois la Coupe et la Supercoupe de Russie). À cause de la blessure sa carrière s'est achevée en 22 ans et c’est à cet âge il a accepté les footballeurs de 12 ans de "l'Olympie" de Volgograd. Dans cette équipe commençaient Roman Adamov et Denis Kolodin ce sont les gagnants de bronze de l'Euro-2008 dans la sélection de la Russie. De 16 principaux entraîneurs agissant du Premier-ligue dans le football des jeunes Hadji Hadjiev (Amkar), Khavi Grasiya ( FC "Rubin" Kazan), Alexandre Grigoryan (Anji), Ivan Daniliant (Rostov) et Massimo Karrera (Spartak) travaillaient.

Peut-on me prendre dans écoles sportives pour enfants et adolescents ?

Cela dépend de vos compétences. On peut conventionnellement diviser toutes les écoles en trois catégories : les académies aux clubs professionnels, les écoles d'État de football et les sections privées. Il est plus complexe d’entrer à premier, le plus souvent ici  travaillent les instructeurs expérimentés  ou les ex-footballeurs de l'équipe professionnelle du club.

Il est plus facile d’entrer dans les écoles financées par l'État. Premièrement, il y en a beaucoup plus. Deuxièmement, si dans de grandes académies sur un groupe il y a au minimum deux entraîneurs, dans celle d’État on doit souvent travailler seul et parfois mener à la fois quelques groupes.

Les sections privées se distinguent fortement. Chacun peut avoir ses propres exigences aux candidats: regardent quelque part l'expérience de travail, quelque part  sur la présence de la catégorie et pour quelqu'un il est important d'avoir le désir pour travailler avec les enfants. Néanmoins les écoles commerciales de football sont en général plus disposés à prendre sur le travail des entraîneurs sans formation supérieure sportive et la licence d'entraîneur.

© Andreï Kholmov/ TASS

Qui des entraîneurs d'enfant actuels je pouvais regarder récemment à la télé ?

Par exemple, Elvera Rakhimitcha. Depuis 14 ans le bosniaque a passé au nombre de CSKA de 240 jeux et dès 2015 a commencé à travailler avec les footballeurs nés en 2003. La pratique répandue c’est attirer les footballeurs anciens du club au travail à l'académie. Elle est appliquée, par exemple, dans "Spartak" et "Dynamo".

Combien peut gagner entraîneur de football ?

Le salaire moyen de l'entraîneur de football en Russie – 30 mille roubles (d'après les données du portail trud.com), à Moscou est plus grand sur 5 mille roubles. Beaucoup plus haut salaire chez les entraîneurs des clubs de football professionnels, mais en Russie il y a seulement 94 tels clubs: 16 à Premier-ligue Russe de football, 20 à LNF et 58 à PLF. Marcello Lippi gagne le plus dans le monde en 2016 la Fédération du football de la Chine a proposé le triomphateur du Coupe du monde 2006 le contrat de 18 millions de livres par an.

Certes, avec le salaire ordinaire de l'entraîneur cette somme n'est pas comparée déjà au niveau de PLF les entraîneurs reçoivent l'argent comparable avec un salaire moyen dans la région.